"Réparer les vivants" et deux autres romans sur les planches à Lyon et Paris | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 30.05.2017 à 14h00 (mis à jour le 30.05.2017 à 14h00) Théâtre

"Réparer les vivants" et deux autres romans sur les planches à Lyon et Paris

Vincent Dissez dans "Réparer les vivants" - Photo E. CARRECCHIO

En juin, trois romans sont adaptés pour le théâtre : Réparer les vivants de Maylis de Kerangal, L’amour et les forêts d’Eric Reinhardt et Jan Karski de Yannick Haenel.

Réparer les vivants de Maylis de Kerangal (Verticales, 2014, réédité chez Feryane Livres en gros caractères et en version audio dans la collection "Ecoutez lire" la même année, et en poche chez Folio/Gallimard en 2015), récipiendaire de cinq prix littéraires dont le Grand prix RTL-Lire 2014, sera adapté sur les planches du théâtre des Célestins à Lyon du 1er au 9 juin et du 14 au 24 juin au Théâtre de la Ville-Les Abbesses à Paris.

Avec Sylvain Maurice à la mise en scène, l’œuvre suit le parcours du cœur de Simon Limbres, 19 ans, déclaré en état en mort cérébrale à la suite d’un accident. Ses parents acceptent de faire dons de ses organes. Le récit suit les étapes de la transplantation. Le comédien Vincent Dissez interprète Simon Limbres, accompagné par la musique de Joachim Latarjet.  

 

"Réparer les vivants est un grand livre grâce à son style: une langue magnifique, une narration haletante, des personnages hauts en couleur; c’est une œuvre très théâtrale du point de vue des émotions et en même temps très précise et très documentée sur le plan scientifique et médical; c’est aussi une œuvre réaliste et drôle quand l’auteur décrit le monde de l’hôpital", explique, dans un communiqué, le metteur en scène Sylvain Maurice, qui estime ne pas adapter l’œuvre de Maylis de Kerangal mais seulement procéder à une "réduction du texte pour une représentation d’une heure et quart".
 

Deux autres adaptations en juin

Du 8 au 18 juin, le théâtre national La Colline de Paris accueille Jan Karski (mon nom est une fiction), d’après le roman de Yannick Haenel paru chez Gallimard en 2009 et réédité en poche chez Folio/Gallimard en 2011. L’œuvre est un triptyque dramatique consacré à la vie du résistant polonais entré dans le ghetto de Varsovie en 1942 et qui a cherché à alerter les Alliés sur le sort des Juifs d’Europe.
 
L’amour et les forêts sera sur les planches du Phénix, scène nationale de Valenciennes, du 7 au 9 juin. Adapté du roman éponyme d’Eric Reinhardt, édité chez Gallimard en 2014 et réédité en version audio dans la collection « Ecoutez lire » et en poche chez Folio/Gallimard en 2016, la pièce brosse le portrait d’une femme inoubliable par la grâce d’un destin entre soif d’absolu et descente aux enfers.
 
close

S’abonner à #La Lettre