Reprise de l'activité

Programmes de printemps (1/8) : chez Hachette distribution, des locomotives et des cahiers de vacances 

Photo OLIVIER DION.

Programmes de printemps (1/8) : chez Hachette distribution, des locomotives et des cahiers de vacances 

Livres Hebdo présente dans une série d'articles la reprise des mises en vente de livres chez chacun des principaux distributeurs, après deux mois de confinement. Premier volet : la distribution d'Hachette Livre, dont le premier office aura lieu le 27 mai.

J’achète l’article 1.50 €

Par Isabel Contreras,
Créé le 27.04.2020 à 14h34,
Mis à jour le 30.04.2020 à 18h01

Hachette Livre proposera le 27 mai les premières remises en vente et nouveautés des maisons du groupe et des éditeurs diffusés et distribués. Cet office de reprise concerne des titres déjà prospectés et en stock dans la distribution du groupe ainsi que deux locomotives, La vie est un roman de Guillaume Musso (Calmann-Lévy) et  L’énigme de la chambre 622 de Joël Dicker (De Fallois)."Des opérations du domaine Parascolaire-Cahiers de vacances" feront aussi partie du lot, d’après une note interne que Livres Hebdo a pu consulter. 

Hachette a fixé au 3 juin un deuxième office de reprise, également ouvert "à tous les éditeurs groupe et partenaires, précise la direction du groupe contactée par Livres Hebdo. Nos sites de distribution régionaux et notre centre de traitement des retours vont progressivement réouvrir et monter en charge, dans le respect évidemment des règles sanitaires destinées à protéger les salariés."

Des titres forts
 
Les offices étant "allégés", le premier groupe d'édition français a ajouté un office en juillet, portant à neuf son chiffre d'offices total pour la période fin mai-juin-juillet. "Nous avons fait le choix de diminuer fortement le nombre de titres de nos offices de reprise et de les étaler dans le temps afin de ne pas saturer les points de vente", explique la direction du groupe. Le groupe a aussi fait le choix de mettre en avant "des titres forts"
 
Côté littérature, des ouvrages programmés pour mars et avril, comme les nouveautés de Virginie Grimaldi (Fayard), Amanda Sthers (Grasset), Cédric Gras (Stock) ou Laurence Peyrin (Calmann-Lévy) feront partie des premiers arrivés sur les tables des libraires, de même que le premier roman de la chanteuse Olivia Ruiz, chez JC Lattès.  En littérature étrangère, Grasset accompagne son auteure Isabel Allende

Des essais autour de la pandémie

En non fiction, JC Lattès et Calmann-Lévy ont décidé de reporter à août, voire à octobre, leurs essais et documents. Mais d’autres éditeurs maintiennent des titres importants, tel Stock qui lance l’autobiographie de Woody Allen (Soit dit en passant) ou Grasset, qui publie le 12e volume de la Contre-histoire de la philosophie, de Michel Onfray. Les essais autour de la pandémie ou sur le Covid-19 feront aussi partie de la reprise. Grasset défend l'essai à petit prix de Bernard-Henri Levy (Ce virus qui rend fou, 6 euros) quand Albin Michel (distribué par Hachette) propose en juin Y a-t-il une erreur qu'ils n'ont pas commise ?, par le professeur Christian Perronne

Au rayon pratique, Marabout poussera, entre mai et juin, trois titres en priorité, dont celui de son auteure star, Florence Servan-Schreiber. Chez Dunod, l’éditeur a décalé une dizaine de titres et "travaille actuellement sur un allègement du programme au deuxième semestre". Il met notamment en avant La magie de la digestion, des docteurs Kahina Oussedik et Karim Ferhi, et maintient l’opération promotionnelle de sa collection de vulgarisation "A la plage".
 
Jeunesse, BD, Imaginaire...

Parmi les éditeurs distribués par Hachette, Albin Michel fait aussi jouer la carte des locomotives avec les nouveautés des auteurs Jean-Christophe Grangé, Alexandre Jardin et Christian Signol. Stéphane Bern signe lui un document et un cahier de vacances. Courant juin, l’éditeur mettra aussi en vente une quinzaine de titres jeunesse.
 
Côté BD, Delcourt mise sur une dizaine de titres dont deux relevant de séries populaires : le tome 29 des P’tits diables et le tome 17 de Nains (Gurdan de Malt). Les deux premiers titres de leur toute nouvelle collection de littérature, "Les avrils", paraîtront le 3 juin. "Si les libraires sont en capacité de recevoir des offices", Les Arènes, également distribué par Hachette, publieront en juin sept livres imprimés en mars dont L’homme et la nature de Peter Wohlleben. L’éditeur avait initialement programmé 21 livres entre mai et juin. Chez L’Iconoclaste aussi, l’équipe s’est recentrée sur deux titres et a reporté quatre nouveautés.

Enfin, le groupe Bragelonne fait savoir qu’il ne reporte pas l’intégralité de sa production d’avril 2020 sur les mois suivants, "mais s’engage plutôt à ne pas expédier plus de nouveautés en mai/juin/juillet/août 2020 qu’en mai/juin/juillet/août 2019". Il procédera de la même manière sur le deuxième semestre. Dès l’office du 27 mai, le groupe mettra en vente dix titres issus de ses différentes marques: Bragelonne (grand format et poche), Hauteville, Milady et HiComics. 

Lectures d'été en format poche
 
Le Livre de poche a orienté ses choix vers les lectures d'été. Locomotive du secteur poche, l'éditeur compte publier, entre mai et juin, environ 60% des titres qu'il aurait dû faire paraître entre mars et juillet. Les remises en vente des programmes juin-juillet ont été supprimées.
 
Le Livre de poche soutient les nouveautés grand format des éditeurs du groupe et remet en avant des titres sortis mi-mars, comme La vie secrète des écrivains de Guillaume Musso, meilleure vente de livres toutes catégories confondues pendant la période du confinement. Egalement remis en vente, La cerise sur le gâteau d'Aurélie Valognes. Parmi les nouveautés, l'éditeur pousse La vraie vie d'Adeline Dieudonné, Quand nos souvenirs viendront danser de Virginie Grimaldi, La dernière chasse de Jean-Christophe Grangé ou La nuit du mal des Giacometti-Ravenne.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités