Pénélope Bagieu récompensée aux Eisner Awards 2019 | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 21.07.2019 à 12h51 (mis à jour le 21.07.2019 à 13h01) Comic-Con

Pénélope Bagieu récompensée aux Eisner Awards 2019

L'éditeur américain First Second a été récompensé aux Eisner Awards à cinq reprises avec les ouvrages de Pénélope Bagieu, Faith Erin Hicks, Box Brown et Jen Wang.

Culottées de Pénélope Bagieu (Gallimard) a reçu samedi 20 juillet au Comic-Con de San Diego le prix Eisner, les Oscars de la BD, dans la catégorie "meilleure bande dessinée dans la catégorie édition américaine d'un ouvrage international".

Publié en mars 2018 chez First Second, sous le titre Brazen: Rebel Ladies Who Rocked the World, by Pénélope Bagieu, et traduit par Montana Kane (First Second), la bande dessinée dresse portrait et le combat de femmes d'origines et d'époques diverses, qui ont bravé les normes sociales de leur temps.

L'auteure française a réagi dans un tweet cette nuit:
 
L'éditeur First Second est l'un des grands vainqueurs de la soirée puisqu'il repart aussi avec le prix de la "meilleure publication pour les 9-12 ans" décerné à The Divided Earth de Faith Erin Hicks, traduit en France sous le titre La terre déchirée, troisième tome de la série La cité sans nom (Rue de Sèvres) et le prix pour le "meilleur ouvrage basé sur des faits réels" qui distingue Is This Guy For Real? The Unbelievable Andy Kaufman de Box Brown, auteur édité en français chez le québécois Pastèque. Enfin Le Prince et la Couturière (chez Akileos en France) de Jen Wang, récent récipiendaire du Fauve jeunesse à Angoulême, a récolté deux prix: "meilleure publication pour les 13-17 ans" et "meilleur auteur et artiste".

Enfin, les Eisner Awards ont aussi récompensé Tokyo Tarareba Girls, de Akiko Higashimura (Kodansha), dans la catégorie "meilleure bande dessinée dans la catégorie édition américaine d'un ouvrage asiatique". La mangaka japonaise est connue en France pour ses séries Princess Jellyfish (Delcourt) et Le tigre des neiges (Le Lézard noir).

 
close

S’abonner à #La Lettre