Les auteurs francophones investissent les Eisner Awards 2019 | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 29.04.2019 à 17h50 (mis à jour le 29.04.2019 à 18h00) Prix littéraire

Les auteurs francophones investissent les Eisner Awards 2019

Youssef Daoudi, auteur de "Monk!" - Photo OLIVIER DION

Une dizaine de scénaristes et dessinateurs français font partie de la sélection des Eisner Awards 2019, l’un des plus prestigieux prix de bande dessinée.

Le comité de sélection des Eisner Awards, le prix américain le plus convoité en matière de bande dessinée, a publié la sélection de l’édition 2019. La longue liste communiquée compte plus de 150 nommés dans 31 catégories, et parmi eux une poignée d’artistes francophones.
 
Les ouvrages retenus dans la catégorie meilleure édition américaine d’une publication internationale sont tous écrits et mis en scène par des auteurs français: Betty Boob de Véro Cazot et Julie Rocheleau (Casterman, 2017), Les culottées de Pénélope Bagieu (Gallimard jeunesse, 2016), Herakles d’Edouard Cour (Akileos, 2012), NiourK d’Olivier Vatine (Ankama, 2012) et Un océan d’amour de Wilfrid Lupano et Grégory Panaccione (Delcourt, 2014). Ce dernier ouvrage est également en lice pour le meilleur design de publication et le meilleur peintre ou artiste multimédia (planches intérieures).

Deux adaptations sélectionnées
 
Le marocain Youssef Daoudi se glisse dans la catégorie adaptation d’une histoire vraie grâce à sa biographie dessinée Monk! (Martin de Halleux, 2018) sur le pianiste et compositeur de jazz américain Thelonious Monk. L’auteur alsacien Christophe Chabouté est, quant à lui, nommé dans la catégorie meilleure adaptation d’un autre média, pour Construire un feu (Vents d’Ouest, 2007), tiré de la nouvelle éponyme de Jack London.
 
Du côté des ouvrages dérivés du 9e art, l’éditeur et journaliste jeu vidéo Florent Gorges se fait une place dans la section meilleur livre sur la bande dessinée avec Amano par-delà Final Fantasy (Pix’n Love, 2015), une biographie de l’illustrateur japonais Yoshitaka Amano, connu pour avoir conçu les personnages de la série de jeux vidéo Final Fantasy et dessiné les couvertures des romans Vampire Hunter D.
 
Le reste de la sélection est dominé par les éditeurs américains DC Comics et Image Comics, quelques têtes devant leurs concurrents Marvel et Dark Horse. La liste des gagnants sera annoncée lors de la San Diego Comic Con qui se tiendra du jeudi 18 juillet au dimanche 21 juillet.
close

S’abonner à #La Lettre