Quinze auteurs francophones nommés dans les Eisner Awards 2018 | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 02.05.2018 à 18h09 (mis à jour le 02.05.2018 à 19h00) Bande dessinée

Quinze auteurs francophones nommés dans les Eisner Awards 2018

Claude Ponti et David Foenkinos - Photo OLIVIER DION

Les prestigieux prix qui récompensent les bandes dessinées publiées aux Etats-Unis ont livré, vendredi 27 avril, leur sélection dans laquelle figurent douze albums signés par quinze auteurs et illustrateurs francophones.

Le jury des Will Eisner Comic Industry Awards, les plus célèbres prix américains de la bande dessinée, a dévoilé sa sélection le 27 avril. Les noms des lauréats seront dévoilés le 20 juillet lors du Comic-Con de San Diego (19-22 juillet).
 
Plus de 120 albums publiés aux Etats-Unis en 2017 ont ainsi été retenus au sein de 31 catégories. Parmi les nominés figurent douze albums signés par quinze auteurs et illustrateurs francophones.
 
Isabelle Arsenault est nommée trois fois tandis que Jean-Pierre Gibrat, Fabien Grolleau et Jérémie Royer sont sélectionnés à deux reprises.
 
Jeunesse
 
Adele in Sand Land de Claude Ponti (Toon Books), traduction d'Adèle et la pelle (Gallimard Jeunesse, 1994), est sélectionné dans la catégorie "meilleure publication pour les jeunes lecteurs (jusqu'à 8 ans)". Claude Ponti fait face à Little Tails in the Savannah de Brrémaud et Federico Bertolucci (Lion Forge/Magnetic), traduction des Petites histoires de la savane (Clair de lune, 2014).
 
Les Québécoises Fanny Britt et Isabelle Arsenault sont sélectionnées dans la catégorie "meilleure publication pour les adolescents (13-17 ans)" pour Louis Undercover (Groundwood Books/House of Anansi). Leur album est d'abord paru en France sous le titre Louis parmi les spectres (La Pastèque, 2016). Cet album place aussi Isabelle Arsenault dans les catégories "meilleur illustrateur" et "meilleur lettrage".
 
Trois sur cinq
 
Les Français s'illustrent particulièrement dans la catégorie "meilleure œuvre inspirée de la réalité" avec trois titres sur les cinq retenus.
 
Calamity Jane: The Calamitous Life of Martha Jane Cannary, 1852-1903 de Matthieu Blanchin et Christian Perrissin fait parti des sélectionnés. L'album réunit la trilogie Martha Jane Cannary (1852-1903): la vie aventureuse de celle que l'on nommait Calamity Jane publiée par Futuropolis entre 2008 et 2012. Le premier tome de la trilogie avait été récompensé par le prix Ouest-France Quai des bulles 2008.    
 
Lennon: The New York Years de David Foenkinos, Corbeyran et Horne, édité chez IDW, est également retenu. En France, Lennon a été édité par Marabout en 2015. L'album est une adaptation graphique de la biographie romancée éponyme de David Foenkinos (Plon, 2010) qui avait remporté le prix des lecteurs de la ville de Deauville en 2011.
 
Audubon: On the Wings of the World de Fabien Grolleau et Jérémie Royer, aussi publié chez IDW, complète le trio. L'album a été publié chez Dargaud en 2016 sous le titre Sur les ailes du monde, Audubon. L'ouvrage est également en lice dans la catégorie "meilleure édition américaine d'une œuvre internationale".

Dans cette dernière catégorie figure également Jean-Pierre Gibrat avec Flight of the Raven (EuroComics/IDW). Il s'agit du premier volume du Vol du corbeau édité en France par Dupuis en 2002. Le second volume a été publié trois ans plus tard. L'ouvrage est également sélectionné dans la catégorie "meilleur peintre/artiste multimédia".
 
Trois albums pour un titre
 
Cyril Pedrosa place son Portugal (NBM) dans la catégorie "meilleur peintre/artiste multimédia". Portugal a d'abord été édité chez Dupuis en 2011 et a récolté les Prix Le Point de la BD, Fauve d'Angoulême - Fnac BD et Prix des Libraires de bande dessinée.

Avec Herman Melville's Moby Dick (Dark Horse), Christophe Chabouté figure dans la catégorie "meilleure adaptation d'un autre support". L'album réunit les deux tomes de Moby Dick publiés chez Vents d'ouest en 2014, et rassemblés dans un coffret l'année suivante. Christophe Chabouté est également en course pour le "meilleur auteur/artiste" pour son adaptation graphique de l'œuvre d'Herman Melville mais aussi pour Alone et Park Bench (Gallery 31/Simon & Schuster), respectivement publiés en France chez Vents d'ouest sous les titres Tout seul (2008) et Un peu de bois et d'acier (2012).
 
Enfin, Jean Annestay et Christophe Quillien sont en lice pour le "meilleur livre sur les bandes dessinées" grâce à Deconstructing the Incal by Alejandro Jodorowsky and Moebius, paru chez Humanoids, la branche américaine de la maison d'édition française Les Humanoïdes associés. Il s'agit de la traduction de L'Incal: intégrale + les mystères de l'Incal (Les Humanoïdes associés, 2016) qui réunit l'intégrale de la bande dessinée d'Alexandro Jodorowsky et de Moebius, suivie d'une encyclopédie de Jean Annestay et Christophe Quillien.
close

S’abonner à #La Lettre