Orléans recevra le premier "parlement des écrivaines francophones" | Livres Hebdo

Par Pierre Georges, le 19.03.2018 à 16h44 (mis à jour le 19.03.2018 à 17h00) Manifestation

Orléans recevra le premier "parlement des écrivaines francophones"

Fawzia Zouari - Photo DR

A l'initiative de l'auteure tunisienne Fawzia Zouari, le premier "parlement des écrivaines francophones" se tiendra à Orléans fin septembre 2018 et espère plus tard s'exporter à travers le monde. 

Annoncé en 2017 lors des rencontres de la francophonie "Voix d'Orléans", le premier "parlement des écrivaines francophones" se tiendra sur trois journées du 26 au 28 septembre 2018. Née d'une proposition faite par Fawzia Zouari, journaliste et auteure tunisienne, cette première édition promet de rassembler une cinquantaine d'auteures venue des cinq continents. Son but: "offrir un espace de prise de parole destiné à donner le point de vue des femmes sur les débats où les crises de nos sociétés"

Si elle est soutenu par la mairie d'Orléans, la manifestation est indépendante et est amenée à s'exporter partout dans le monde, précisent les services de communication de la ville. "Après cette première session orléanaise, cet espace de rencontre a vocation, au fil des années, à voyager à travers le monde pour permettre à toutes les écrivaines francophones de se l'approprier", indique un communiqué. Ce parlement est également soutenu par Leïla Slimani, auteure et chargée de mission francophonie auprès du président de la République, et par l'Organisation internationale de la francophonie (OIF).
close

S’abonner à #La Lettre