Loi Macron : qui veut travailler le dimanche ? | Livres Hebdo

Par Clarisse Normand, Véronique Heurtematte, le 27.02.2015 (mis à jour le 27.02.2015 à 11h30) Librairie/Bibliothèque

Loi Macron : qui veut travailler le dimanche ?

La librairie Vivement dimanche, à Lyon. - Photo OLIVIER DION

L’élargissement de l’ouverture le dimanche voté à l’Assemblée nationale est diversement apprécié par les libraires selon leur taille et leur localisation. Les bibliothèques qu’Aurélie Filippetti a tenu à inclure restent sceptiques en période de disette budgétaire. L’ex-ministre s’en explique.

Parmi les différentes mesures du projet de loi "pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques" porté par le ministre de l’Economie Emmanuel Macron et adopté le 17 février par l’Assemblée nationale, celle qui concerne les ouvertures des commerces le dimanche concerne bien sûr directement les libraires. Bien que le repos dominical reste la règle, le texte étend les dérogations,

Lire la suite (15 290 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [4,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre