Diffusion-distribution

Livre diffusion se recentre sur la diffusion de 3e niveau

Livre Diffusion en 2009. - Photo OLIVIER DION

Livre diffusion se recentre sur la diffusion de 3e niveau

La filiale de Madrigall, dont La Martinière est toujours actionnaire, renonce à son activité de salle de vente, qu’elle sous-traitera à Interforum. 28 des 40 salariés sont concernés par un plan social mis en place par la société.

J’achète l’article 1.50 €

Par Pauline Leduc,
Créé le 15.01.2017 à 13h07,
Mis à jour le 16.01.2017 à 15h35

Le plan de restructuration de Livre Diffusion, décidé en 2012 par ses actionnaires, Madrigall, qui détient les deux tiers de la société, et La Martinière, n’aura pas suffi. Après la fermeture il y a cinq ans des salles de vente de Nantes et Lyon, celle d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) fermera définitivement ses portes au printemps. La baisse continue de la fréquentation du dépôt ces dernières années a entrainé, selon Mathieu Cosson, directeur général délégué du groupe Madrigall "des pertes financières significatives et croissantes".

L'activité salle de vente confiée à Interforum   

La société a enregistré en 2015, pour un chiffre d'affaires de 9,6 millions d'euros, une perte nette de 940000 euros, d'après les comptes annuels déposés au greffe. "Le modèle économique de Livre Diffusion est de plus en plus en décalage avec l'évolution du marché de la diffusion-distribution, analyse Mathieu Cosson. Face au déclin de certaines de ses activités, nous avons dû prendre des décisions". Celles-ci, annoncées les 12 et 13 janvier au personnel, devraient être effectives entre mars et mai prochains.

Déficitaire, l'activité salle de vente de la société va être sous-traitée à Interforum, filiale de diffusion-distribution du groupe Editis, qui possède elle-même un dépot à Ivry-sur-Seine et qui a repris par ailleurs en 2015 l'ensemble de la diffusion-distribution des maisons d'édition du groupe La Martinière. "Même si nous procédons à une rationalisation, nous souhaitions pouvoir garantir la même qualité de service aux libraires", souligne Mathieu Cosson. Ce "partenariat" avec Interforum, dont la salle de vente sera agrandie pour l'occasion, permettra aux professionnels d'avoir accès dans un même lieu à l'intégralité des catalogues des groupes Editis et Madrigall et de leurs éditeurs diffusés.

Recentrage autour de la diffusion de 3e niveau

Pour sa part, Livre diffusion se recentrera sur la diffusion auprès des plus petits points de vente (3e niveau). Développé depuis une dizaine d'années par Madrigall, ce segment connait, selon Mathieu Cosson, "une progression régulière", participant pleinement de la stratégie du groupe qui entend "être présent dans un maximum de points de distribution".

Cette activité sera désormais plus intégrée à Madrigall puisque la société sera rattachée à Bruno Caillet, directeur de la diffusion du groupe. Livre Diffusion pourra aussi bénéficier des outils informatiques du groupe et s'appuyer sur les structures de distribution UD et Sodis. "Livre Diffusion continuera de diffuser tous les titres des maisons du groupe Madrigall, mais aussi tous ceux des éditeurs distribués par UD et Sodis", précise Sébastien Abgrall, directeur des ressources humaines de Madrigall.  

Un Plan de sauvegarde de l'emploi

Parmi les 40 salariés de Livre Diffusion, les 12 salariés de l'équipe de diffusion conserveront donc leur poste. Pour les 28 autres, un Plan de sauvegarde de l'emploi (PSE), associé à la réorganisation de la société, fait actuellement l'objet de concertations entre les actionnaires, les représentants du personnel et les salariés. "Oui, il y a bien des postes qui seront supprimés dans le cadre d'une procédure de PSE, confirme Sébastien Abgrall. Mais cette situation a été anticipée et nous mettrons absolument tout en œuvre pour favoriser le maintien dans l'emploi".

"En face des 28 suppressions de postes projetées, nous avons plus d'une trentaine de propositions de reclassement sur des postes similaires, pour l'essentiel au sein du groupe Madrigall", précise Mathieu Cosson. Sept salariés devraient être reclassés en externe : deux chez Interforum et cinq dans la société logistique Team Distribution, qui gérera à l'avenir le petit service de mise à disposition de colis assuré jusqu'alors par Livre Diffusion. Même si Sébastien Abgrall n'exclut pas, "malheureusement", des départs, il salue "la démarche de concertation constructive qui s'engage actuellement entre les actionnaires et les représentants du personnel ".

Dernière inconnue, la direction de la société actuellement présidée par Franck Ferrière. Interrogé, ce dernier affirme qu'en tout état de cause, il s'engage " à conduire le plan de réorganisation jusqu'à son terme ".
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités