Les intempéries touchent le secteur du livre | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 01.06.2016 à 18h05 (mis à jour le 01.06.2016 à 19h00) - 2 commentaires France

Les intempéries touchent le secteur du livre

La maison Elsa Triolet et Louis Aragon, à Saint-Arnoult-en-Yvelines, a a été inondée. - Photo LIONEL ALLORGE/CC

D'Amboise à Nemours en passant par la maison Triolet/Aragon et les entrepôts d'Amazon, les intempéries ont provoqué évacuations, fermetures et dégâts.

Les intempéries qui frappent le centre et le nord de la France depuis quelques jours ont provoqué d'importants dégâts et touché des milliers de foyers, notamment en Touraine, dans le Loiret, l'Eure-et-Loire et dans le bassin parisien.

Des centres-villes comme Nemours et Montargis ont été évacués et les activités des médiathèques ou bibliothèques ont cessé. Des transports en commun paralysés et des routes coupées empêchent l'accès à de nombreuses communes et, plus généralement, il est recommandé de ne pas se déplacer, ce qui entraîne un ralentissement de l'activité dans les territoires touchés par des pluies torrentielles et des crues qui ont parfois battu des records.

Plusieurs bibliothèques et médiathèques ont été fermées, à Argenteuil, Epernon, Gif-sur-Yvette… A côté de Gif, l'Université Paris sud d'Orsay a du également être bouclée.

Dans le sud de l'Ile-de-France, la maison Elsa Triolet et Louis Aragon, située à Saint-Arnoult-en-Yvelines, a été inondée et la bibliothèque d'Elsa Triolet tout comme le bureau de Louis Aragon ont été évacués.

Il y a aussi des difficultés voire des impossibilités pour accéder à des centres commerciaux en périphérie de certaines villes (Pithiviers, Amboise, Orléans) où se situent des grandes surfaces culturelles. Le château de Chambord a dû renoncer à accueillir des visiteurs aujourd'hui.

Enfin, à Saran, dans la banlieue d'Orléans, toute la zone d'activité économique est bloquée. Les entrepôts d'Amazon sont en chômage technique et certaines parties sont noyées, endommageant certainement des produits.

Auteurs cités (2)

Commentaire récent

“ Plus de peur que de mal pour l'Espace Culturel E.Leclerc d'Amboise. Merci de votre soutien ! Simon, libraire ” Nathan il y a 3 ans à 15 h 42
close

S’abonner à #La Lettre