Le rapport Orsenna en 5 infographies | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 21.02.2018 à 16h49 (mis à jour le 21.02.2018 à 17h06) Bibliothèque

Le rapport Orsenna en 5 infographies

Françoise Nyssen, Noël Corbin, Erik Orsenna et Emmanuel Macron lors de la présentation du rapport sur les bibliothèques, mardi 20 février. - Photo VÉRONIQUE HEURTEMATTE

Dans son rapport sur les bibliothèques présenté le 20 février, Erik Orsenna dresse un bilan du paysage français de la lecture publique pour appuyer ses propositions. Livres Hebdo fait le point en infographie.

Erik Orsenna et Noël Corbin ont présenté, mardi 20 février, leur rapport sur les bibliothèques intitulé "Voyage au pays des bibliothèques, lire aujourd'hui, lire demain". Présenté aux élus en fin de semaine, le rapport restitue la mission d'Erik Orsenna, débutée en septembre, et livre 19 propositions pour les bibliothèques.


En dressant un panorama de la lecture publique en France, les auteurs du rapport soulignent toutefois l'existence d'un "réseau hétérogène", riche mais fragile, et assurent qu'il "manque des équipements sur de nombreuses parts du territoire". Par ailleurs, Erik Orsenna et Noël Corbin estiment qu'en matière d'horaires d'ouverture, "il faut changer de rythme".



 
Les auteurs du rapport constatent un "faible nombre de villes disposant d'équipements ouverts le dimanche". - Photo MINISTÈRE DE LA CULTURE - RAPPORT ORSENNA, CORBIN, FÉVRIER 2018

"Il faut compter entre 6 et 18 mois pour élaborer et mettre en œuvre" un projet d'extension des horaires d'ouverture des bibliothèques. "Ce délai est nécessaire car la modification des horaires est un acte managérial important", estiment les auteurs du rapport qui dressent un état des lieux des personnels, considérés comme des "chaînons essentiels".



Afin d'accompagner leurs 19 propositions, Erik Orsenna et Noël Corbin insistent sur l'importance "d'accompagner financièrement les collectivités", qui ont dépensé 1,7 milliard d'euros en 2015 pour la lecture publique. Quelques enveloppes ont déjà été dégagées par le ministère de la Culture pour le budget 2018.


 
close

S’abonner à #La Lettre