Bande dessinée

Le Festival d'Angoulême crée un comité de concertation avec les éditeurs

Le Festival d'Angoulême en janvier 2015 - Photo (C) OLIVIER DION

Le Festival d'Angoulême crée un comité de concertation avec les éditeurs

Les organisateurs du Festival de la bande dessinée d’Angoulême rencontreront régulièrement les éditeurs français de bande dessinée, afin de préparer au mieux l’événement annuel. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Pierre Georges,
Créé le 20.04.2015 à 17h21,
Mis à jour le 20.04.2015 à 18h00

L’organisation du Festival d’Angoulême et les éditeurs français de bande dessinée ont annoncé la création d’un comité de concertation et de coordination. Ce comité doit permettre d’engager une réflexion commune sur l’évolution du Festival de la bande-dessinée.

A l’origine de cette initiative se trouve une volonté d’approfondir conjointement les points de progressions possibles du Festival. “Il était essentiel de mettre un place une réflexion structurée, et un dialogue constructif nous permettant d’avancer en osmose avec la profession”, explique Franck Bondoux, directeur du Festival de la bande dessinée d’Angoulême, joint par Livres Hebdo. Ce dernier met également en avant la volonté d’apaiser un événement qui a connu de nombreuses crises ces dernières années.

Ce nouveau comité de concertation réunira ainsi l’organisation du Festival d’Angoulême, la société 9eArt+, ainsi que les représentants du Syndicat national de l'édition (SNE) et du Syndicat des éditeurs alternatifs (SEA).

“Nos réunions de travail se feront à un rythme rapproché, à raison d’une chaque mois pour commencer”,  explique Franck Bondoux, avant d’ajouter : “Parallèlement, nous allons mettre en place des groupes de travail plus précis portant sur des sujets spécifiques, pour élargir notre réflexion commune et enrichir le festival”.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités