Justice

Le chef Marc Veyrat perd son procès contre le Guide Michelin

Marc Veyrat en 2016. - Photo ©CC BY-SA 4.0/ARNAUD25

Le chef Marc Veyrat perd son procès contre le Guide Michelin

Le chef voulait obliger le Guide Michelin à fournir les preuves de la rétrogradation de son restaurant de Manigod, en Haute-Savoie, qui avait obtenu une troisième étoile en 2018 avant d'être déclassé un an plus tard. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Cécilia Lacour,
avec AFP,
Créé le 01.01.2020 à 17h50,
Mis à jour le 01.01.2020 à 18h00

Le juge des référés du tribunal de Nanterre a débouté, mardi 31 décembre, la demande du chef Marc Veyrat d'obtenir les preuves du déclassement de La Maison des bois, son restaurent de Manigod (Haute-Savoie). L'établissement avait obtenu une troisième étoile en 2018, avant d'en être privé un an plus tard. Le chef et sa société SCS Marc Veyrat "ne produisent aucune pièce relative à l’existence d’un dommage et à la réalité de leur préjudice", a estimé le tribunal de grande instance de Nanterre dans sa décision en référé.

Marc Veyrat considérait que le Guide Michelin avait fait "une erreur" en choissisant de rétrograder son restaurant en 2019. Suite à la perte de cette troisième étoile, une réunion avait été convoquée avec Gwendal Poullennec, le directeur du Guide rouge. Faute de réponse satisfaisante, Marc Veyrat avait saisi la justice, demandant à obtenir les preuves des inspections du guide et la compétence des inspecteurs. Il demandait également un euro symbolique de réparation. 

Les pièces produites par Me Emmanuel Ravanas, avocat de Marc Veyrat, sont été jugées "insuffisantes à démontrer l’existence d’un motif légitime de nature à justifier qu’il soit porté une atteinte disproportionnée à l’indépendance d’évaluation constitutive de la liberté d’expression des inspecteurs du guide", selon le tribunal. 

Le Guide Michelin réclamait 30000 euros de dommages et intérêts pour procédure abusive. Le tribunal n'a pas fait droit à sa demande, mais lui a accordé 1500 euros pour frais de procédure. 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités