Le budget Livre et lecture du ministère examiné à l'Assemblée | Livres Hebdo

Par Hervé Hugueny, le 29.10.2015 à 18h09 (mis à jour le 29.10.2015 à 19h00) Culture

Le budget Livre et lecture du ministère examiné à l'Assemblée

Virginie Duby-Muller a présenté son rapport sur la mission Livres et industries culturelles aux députés de la commission des affaires culturelles.

Dans le cadre du vote de la loi de finances 2016, la commission des affaires culturelles de l'Assemblée nationale a commencé à examiner les différents postes du budget du ministère de la Culture. Virginie Duby-Muller (Les Républicains, Haute-Savoie) a présenté son rapport concernant notamment l'action Livre et lecture, qui disposera de 257 millions d'euros en crédits de paiement (-0,5%), soit 3,5% du budget total du ministère.
 
Elle a détaillé les différents postes de ce chapitre. Les contrats territoires-lecture, visant au développement de la lecture publique en partenariat avec les collectivités locales, sont dotés de 2,3 millions d'euros, contre 1,3 million en 2015. La dotation générale de décentralisation, le principal effort de l'Etat en faveur du réseau des bibliothèques publiques, reste en revanche inchangée depuis plusieurs années à 80 millions d'euros, à répartir entre 7 100 établissements – le nombre de bibliothèques cité dans le rapport.
 
Cette dotation sera modulée cette année "en fonction de la mise en œuvre de projets d'ouverture plus larges et particulièrement de l'ouverture le dimanche",  mentionne Virginie Duby-Muller.
 
La Bibliothèque nationale de France (BNF) absorbe toujours l'essentiel des crédits affecté au livre, avec un budget de 206,8 millions d'euros, inchangé par rapport à 2015. Ses effectifs doivent diminuer légèrement, avec la suppression de 18 équivalent temps plein (ETP, sur 2 287). 9,9 millions d'euros sont affectés en crédits de paiement aux travaux de rénovation du quadrilatère Richelieu, ancien site de la BNF ; la remise aux normes du site François-Mitterrand coutera 12,1 millions d'euros, sur trois ans.

Le budget du CNL amputé

La Bibliothèque publique d'information (BPI, Beaubourg) est dotée de 8,2 millions d'euros, dont 1,3 million d'euros supplémentaires affectés au lancement de la rénovation de son entrée et de son espace d'accueil. Elle emploie 63 ETP.
 
Virginie Duby-Muller évoque également l'action du Centre national du livre, et souligne la diminution de ses ressources en raison de la baisse de rendement de la taxe sur les photocopieuses. Cette année, le budget du CNL est ainsi amputé de deux millions d'euros par rapport aux prévisions. Aucune estimation n'est donnée pour 2016, mais le rapport souligne que le montant des taxes attribuées au CNL est de toute façon plafonné à 33,5 millions d'euros, l'éventuel dépassement devant être reversé au budget général de l'Etat depuis 2012. Le CNL attend un rapport sur la création de ressources nouvelles pour compenser la baisse de ses recettes.
 
Dévolue à un nouveau sujet chaque année, la seconde partie du rapport est consacrée à la numérisation des salles de cinéma.
close

S’abonner à #La Lettre