Bibliothèques

L’Association des élèves conservateurs territoriaux répond à Marylise Lebranchu

La médiathèque Hélène Berr à Paris. - Photo O. DION

L’Association des élèves conservateurs territoriaux répond à Marylise Lebranchu

Après l’Interassociation archives-bibliothèques-documentation (IABD), l’Association des élèves conservateurs territoriaux de bibliothèques réagit à son tour aux propos de la ministre de la Décentralisation et de la Fonction Publique qui se demandait si les médiathèques étaient toujours d’actualité.

J’achète l’article 1.50 €

Par Véronique Heurtematte,
Créé le 25.09.2015 à 18h32,
Mis à jour le 25.09.2015 à 19h00

L’Association des élèves conservateurs territoriaux de bibliothèques a adressé, jeudi 24 septembre, une lettre ouverte à la ministre de la Décentralisation et de la Fonction Publique, Marylise Lebranchu, réagissant à ses propos dans un entretien au quotidien Les Echos le 18 septembre, dans lequel elle se demandait si les médiathèques étaient toujours d’actualité au XXIe siècle.
 
L’association rappelle les nombreuses raisons qui font que les bibliothèques restent des équipements essentiels dans une collectivité territoriale.
 
Les bibliothèques "sont parfois le seul équipement public de proximité, en dehors de la mairie. Elles jouent un rôle primordial dans l’accès à l’éveil et l’éducation culturels et artistiques, dans la lutte contre l’illettrisme et l’apprentissage des langues", souligne le texte.
 
"Elles sont un lieu où tout un chacun peut entrer librement et gratuitement, poursuit l’association. Par leurs collections, leurs ressources numériques et leur savoir-faire en termes de médiation, elles proposent à l’ensemble des citoyens un accès nécessaire et fondamental à la connaissance, à l’information et à la culture".
 
"Voilà pourquoi l’ensemble des membres de l’association des élèves conservateurs territoriaux de bibliothèques s’engage de manière enthousiaste à défendre ces missions au service de nos concitoyens", concluent les signataires, qui proposent à la ministre de la rencontrer afin "d’évoquer ensemble l’avenir des médiathèques".

Mercredi 23 septembre, l'Interassociation archives-bibliothèques-documentation (IABD) avait elle aussi exprimé son mécontentement devant les propos de la ministre.






Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités