Réaction

Pour l'IABD, "Les bibliothèques sont des équipements structurants du territoire"

Xavier Galaup, président de l'IABD. - Photo DR

Pour l'IABD, "Les bibliothèques sont des équipements structurants du territoire"

Réagissant à la déclaration de la ministre Marylise Lebranchu selon laquelle les médiathèques ne seraient plus d’actualité, l’IABD (Interassociation archives-bibliothèques-documentation) publie une lettre ouverte réaffirmant la place de ces établissements dans les politiques locales.

J’achète l’article 1.50 €

Par Véronique Heurtematte,
Créé le 23.09.2015 à 17h24,
Mis à jour le 23.09.2015 à 18h00

"Les bibliothèques et médiathèques sont des équipements structurants du territoire et de la société": le communiqué publié mercredi 23 septembre par l'IABD (Interassociation archives-bibliothèques-documentation) et signé par 13 associations est une réponse à la petite phrase lâchée le 18 septembre par Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique lors d'un entretien pour le journal Les Echos. Interrogée sur la baisse des dotations de l'Etat aux collectivités territoriales, celle-ci avait déclaré "Les hôtels de région sont-ils trop grands? Les médiathèques sont-elles un équipement toujours d'actualité au XXIe siècle? On peut se poser la question", provoquant le mécontentement des bibliothécaires qui se sont largement exprimés sur les réseaux sociaux. 

Dans son communiqué, l'IABD se dit "heurtée par l'insinuation de Marylise Lebranchu", et rappelle que les bibliothèques sont "bien souvent les premiers équipements culturels d'une commune. Elles demeurent l'un des principaux accès libres et gratuits à l'information, aux savoirs et à la culture", rappelant également, qu'elles "sont aussi des vecteurs de lien social" en prise avec la révolution numérique. "L'importance et le rôle des bibliothèques dans la société ne peuvent être remis en cause".

Joint par Livres Hebdo, Xavier Galaup, président de l'IABD, souligne que les bibliothèques "sont des outils formidables au service de la politique sociale et culturelle d'une collectivité. Certains élus en ont bien conscience, d'autres moins. Les élites politiques semblent avoir un rapport plus distant avec le livre et la lecture. Ce sont des valeurs qu'ils portent moins qu'auparavant".

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités