L'air de "Happy Birthday" bientôt libre de droits | Livres Hebdo

Par Agathe Auproux, le 05.08.2015 à 12h47 (mis à jour le 05.08.2015 à 15h33) Juridique

L'air de "Happy Birthday" bientôt libre de droits

La "Cathedral of Learning" de l'Université de Pittsburgh, où a été retrouvée la partition originale de l'air "Happy Birthday" - Photo WIKIMEDIA COMMONS

La célèbre chanson apparaitrait sans mention de copyright dans un livre de 1927 retrouvé à l’Université de Pittsburgh. La découverte remet en cause les exorbitants droits d'auteur acquis par Warner Music Group depuis 1988.

Une version de 1927 du Livre des chansons de tous les jours, qui fait partie des archives de la bibliothèque de l’Université de Pittsburgh, atteste que la chansonnette Happy Birthday to you devrait être libre de droits et son utilisation soumise à aucune restriction. En effet, aucune mention de copyright ne figure sur la partition.
 
La chanson internationale et bien connue est depuis 1988 la vache à lait de Warner/​Chappell, une filiale de Warner Music Group. L’entreprise clame en effet détenir les droits sur la mélodie de 1893, ce qui lui permet de facturer quiconque veut chanter ou jouer Happy Birthday to you à des fins commerciales. Selon le New York Times, Warner gagnerait environ 2 millions de dollars (1,83 millions d’euros) par an sur cette chanson, ce qui en fait l'un des copyrights les plus rentable de l'histoire. 
 
Marc Silverman, directeur de la bibliothèque de l’Université de Pittsburgh, résume ainsi la découverte de la partition de 1927 : "Si vous publiez quelque chose sans la notification de droit d’auteur, qui est la lettre "C" dans un petit cercle, l’œuvre publiée tombe automatiquement dans le domaine public".
 
Des plaintes ont été déposées contre Warner/Chappell, soutenant que Happy Birthday devrait être libre de droits. La découverte de ce nouveau document pourrait jouer en la défaveur de la société américaine.

close

S’abonner à #La Lettre