Les droits du roman "Le Chardonneret" acquis par la Warner | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, avec afp, le 30.07.2014 à 13h17 (mis à jour le 30.07.2014 à 14h00) Adaptation

Les droits du roman "Le Chardonneret" acquis par la Warner

Donna Tartt - Photo BEOWULF SHEEHAN/PLON

Donna Tartt était d'autant plus réticente à céder les droits de son dernier best-seller que Warner Bros avait acquis ceux du Maître des Illusions il y a 22 ans, sans jamais voir le jour à l'écran.

Comme nous vous l'indiquions le 9 juillet, le studio Warner Bros était en négociation pour acquérir les droits du roman de Donna Tartt, Le chardonneret. L'écrivain elle-même avait pris le soin d'informer ses lecteurs que l'option n'était pas encore confirmée et qu'elle hésitait même à céder les droits en vue d'une adaptation au cinéma. 

Warner Bros avait déjà acquis les droits d'un autre roman de l'écrivaine, Le maître des illusions, en 1992. Le film ne s'est jamais fait.

Finalement la Warner l'a convaincue puisque le studio a confirmé par le biais d'un porte parole que Le chardonneret serait bien porté à l'écran.

Prix Pulitzer en 2014, classé dans les 20 meilleures ventes de livres tous genres confondus au premier semestre, le roman raconte la vie de Theo Decker, qui perd sa mère à 13 ans dans un attentat contre le Metropolitan Museum of Art de New York et se retrouve détenteur illégal d'un chef d'oeuvre, "Le chardonneret", du Néerlandais Carel Fabritius (1622-1654), l'un des meilleurs élèves de Rembrandt et un maître de Vermeer. Sa vie va prendre un tour radical avec la réapparition de son père, qui les avait abandonnés lui et sa mère. Il va le suivre à Las Vegas, flirter avec la délinquance et la drogue, se lier d'une intense amitié avec un garçon russe, sans parvenir à se défaire du chef d'oeuvre.

Paul McGuire, porte-parole de Warner Bros, a expliqué à l'AFP que le scénariste et les producteurs du film n'ont pas encore été définis, et que le projet en est à ses prémices.

Selon la revue spécialisée The Hollywood Reporter, la productrice de Hunger Games, Nina Jacobson, devrait co-produire le film après avoir apporté le projet à Warner Bros.

Le chardonneret, sorti chez Plon en janvier et traduit en français par Edith Soonckindt-Bielok, est toujours classé dans les meilleures ventes de livres en France. Il s'y est vendu à plus de 100 000 exemplaires.


close

S’abonner à #La Lettre