résultats financiers

Lagardère Publishing (Hachette Livre) encore en hausse

Le siège d'Hachette Livre, à Vanves (92) - Photo Joël Saget / AFP

Lagardère Publishing (Hachette Livre) encore en hausse

La filiale édition du groupe Lagardère, contrôlé dorénavant par Vivendi, affiche un chiffre d’affaires en augmentation de près de 2% en 2023 et une profitabilité stable à 10,7%, un niveau supérieur à 2019.

J’achète l’article 1.5 €

Par Éric Dupuy,
Créé le 27.02.2024 à 22h17

Dans un contexte de forte inflation, Hachette Livre, principale marque de la branche Lagardère Publishing, résiste encore et toujours à un environnement qualifié de « globalement peu porteur », grâce aux performances d’Astérix, selon un communiqué de la maison mère, le groupe Lagardère.

En progrès en France et au Royaume-Uni

Avec 2,809 milliards d’euros de chiffre d’affaires, la filiale édition du groupe augmente de près de 2 % son activité, dont plus de 6 % en France et au Royaume-Uni. Cette performance en Hexagone, dans une année sans nouvelle parution signée par Guillaume Musso, est notamment « attribuable à l’Illustré, qui bénéficie en 2023 de la parution d’un nouvel album d’Astérix, L’Iris blanc et d’un album illustré Astérix et Obélix : L’Empire du Milieu, mais également d’une très belle année sur le segment jeunesse, en Dark Romance avec notamment le succès de la trilogie Captive de Sarah Rivens ». Le Livre de Poche, pour son 70e anniversaire, a réalisé une « année record », selon le communiqué.

Outre-Manche, si la Jeunesse est en repli, le groupe a pu compter sur la littérature générale et quelques surprises de catalogue, tel que l’autobiographie parue fin 2022 de l’acteur de la série Friends Matthew Perry, décédé l'automne dernier.

Vents contraires aux États-Unis, mais porteurs en Amérique Latine

En revanche, aux États-Unis, l’activité est en baisse de -6,8 % sur un marché en contraction. Ce repli est notamment attribuable à la maison Grand Central Publishing, qui bénéficiait en 2022 de ventes exceptionnelles du titre de Colleen Hoover Verity.

En Espagne et en Amérique latine, le groupe réalise 17,9 % de chiffre d’affaires en plus, grâce au segment de l’Éducation et une réforme scolaire lancée en 2022 dans le royaume ibérique ainsi qu'une bonne performance d’Astérix. Au Mexique, la littérature générale et les dictionnaires ont signé également de bons résultats.

Le livre audio progresse légèrement

En 2023, le poids du livre audionumérique a représenté 4,5 % du chiffre d’affaires total de Lagardère Publishing (contre 4,3 % en 2022). De son côté, la part du livre numérique s’est établit à 7,8 %, comme l'an dernier.

Ces résultats permettent à la filiale d’édition d’établir un résultat opérationnel courant de 301 millions d’euros, contre 302 l’an dernier. La profitabilité à 10,7 % se maintient donc à un niveau élevé, nettement supérieur aux performances précovid (9,2 % en 2019), malgré la poursuite des tensions inflationnistes sur les coûts de production.

Le groupe Lagardère, dans son ensemble, a réalisé une hausse de son chiffre d'affaires de 16,6 % en franchissant la barre des 8 milliards d'euros de ventes, selon son communiqué mardi. Le bénéfice total du groupe s'établit à 252 millions d'euros, en baisse de 5 % par rapport à 2022.

Lagardère va se séparer de ParisMatch

Les dernières
actualités