La grève en Belgique contraint à l'annulation des 1ères Assises européennes du livre | Livres Hebdo

Par Fabrice Piault, le 11.02.2019 à 20h42 (mis à jour le 12.02.2019 à 11h10) Manifestation

La grève en Belgique contraint à l'annulation des 1ères Assises européennes du livre

Foire du Livres de Bruxelles 2018

Confrontée à la perspective d'une grève générale qui paralysera la capitale belge mercredi 13 février, la Foire du livre de Bruxelles s'est résolue à reporter d'un an les premières Assises européennes du livre, qui devaient accueillir, en partenariat avec Livres Hebdo, quelque 250 professionnels européens.

Après huit jours d'efforts pour assurer sa tenue malgré les difficultés annoncées, la Foire du livre de Bruxelles s'est finalement résolue, lundi 11 février au soir, à annuler les premières Assises européennes du livre qu'elle préparait en partenariat avec Livres Hebdo pour le mercredi 13 février, la veille de la manifestation grand public programmée du 14 au 17 février. La Belgique sera ce jour-là affectée par une grève générale qui s'annonce très suivie. "Nous nous sommes trouvés dans une situation compliquée, explique le directeur de la Foire, Gregory Laurent. La grève du secteur aérien rendait difficile la venue de certains intervenants et plus encore du public international. Surtout, le mouvement dans les transports laisse présager une paralysie de la circulation à Bruxelles", s'inquiète-t-il, jugeant l'"incertitude trop importante pour qu'ait été assuré le succès de l'initiative".

Le directeur de la Foire du livre de Bruxelles se montre soucieux de "préserver la qualité de ce projet", et ne veut pas organiser des Assises au rabais, "alors que les thèmes et les intervenants sont excellents et que nous avons atteint le chiffre de 250 professionnels européens inscrits. Les Assises européennes du livre est une initiative saluée par de très nombreux professionnels, qui apprécient son organisation, adossée à une des plus importantes foires du livre d'Europe, dans la ville qui accueille le siège de la Commission européenne et de nombreux syndicats, associations et lobbys", se félicite-t-il, annonçant que, loin d'être abandonnées, les premières Assises européennes du livre seront reprogrammées en février 2020.

Pour Gregory Laurent, les Assises européennes du livre correspondent à "un vrai projet né dans le contexte des débats européens sur l'avenir du livre et sur le droit d'auteur, de l'élection européenne de juin prochain et des 50 ans de la Foire du livre de Bruxelles".
close

S’abonner à #La Lettre