"La Fiction Ouest" de Thierry Decottignies au Tripode | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 28.12.2018 à 11h00 Un premier roman par jour

"La Fiction Ouest" de Thierry Decottignies au Tripode

Thierry Decottignies - Photo PAUL GREEN/TRIPODE

Pour la période des fêtes, Livres Hebdo présente chaque jour un premier roman de la rentrée d’hiver. Avec La Fiction Ouest, le traducteur Thierry Decottignies signe au Tripode un premier roman sombre inspiré des œuvres de Franz Kafka, Georges Perec et Georg Büchner. A paraître le 3 janvier.

Premier roman du traducteur Thierry Decottignies, La Fiction Ouest (Le Tripode, à paraître 3 janvier) campe le décor d’un parc d’attraction qui n’a rien d’attractif. Le narrateur, envoyé dans un mystérieux lieu nommé "Ouest", se trouve plongé dans un univers où règne la folie et l’oppression et dans lequel chacun perd progressivement ses repères.

"Ouest est tout autant un camp d’instruction qu’un parc à thème, un abattoir, un bagne, une secte, un lieu d’un rituel continu d’anéantissement", décrit l’auteur dans un entretien mis en ligne par son éditeur, précisant ses inspirations puisées chez Franz Kafka, Georges Perec et Georg Büchner.

A ces références littéraires s’ajoutent les écrivains dont Thierry Decottignies, né en 1980 et résidant actuellement à Berlin, a traduit les œuvres : on lui doit celle de plusieurs ouvrages du britannique Tom MacCarthy, parus chez Hachette Littératures (Et ce sont les chats qui tombèrent, 2007 ; Les cosmonautes au paradis, 2009) et plus récemment chez l’Olivier (C, 2012 ; Satin Island, 2017) ainsi que la traduction des textes de l’américain Ben Marcus aux éditions du Sous-sol (L’alphabet de flammes, 2014 ; Quitte la mer, 2017) ou encore du roman L’étang, de Claire-Louise Bennett (l’Olivier, 2018).
close

S’abonner à #La Lettre