La bibliothèque de Paul Destribats aux enchères | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 01.03.2019 à 19h12 (mis à jour le 01.03.2019 à 20h00) Collection

La bibliothèque de Paul Destribats aux enchères

Le siège de Christie's à Paris

Avec 6000 titres issus de la bibliothèque du collectionneur, la maison Christie's organisera début juillet l'une des plus importantes ventes de l'année à Paris.

La maison Christie's va mettre en vente du 3 au 5 juillet la bibliothèque de Paul Destribats, soit 6000 titres, révèle Le Monde dans son édition datée du 2 mars. Ce ne sera que le premier volet, qui concernera un ensemble de livres d'avant-garde (Dada, constructivisme russe, futurisme italien...), en attendant d'autres ventes, prévues en 2020. Ces 6000 références collectionnées durant 60 ans - de Blaise Cendrars à André Breton en passant par les livres de l'éditeur Pierre-André Benoît - sont estimées entre 10 et 20 millions d'euros.

Paul Destrubats, décédé en 2017 à l'âge de 91 ans, avait été surnommé par le peintre Pierre Alechinsky "l'homme-livre". Il acquiert ainsi la collection de Jean Parizel, des tratcs, des affiches, des manifestes, des livres à bas coûts comme des ouvrages rares hors de prix. Le fonds de revues d’un millier de titres, classé trasor national ce qui l'empêche d'être cédé à un musée étranger, fut d'ailleurs acheté en 2005 pour 3,8 millions d’euros par le groupe Lagardère - il croisait souvent Daniel Filipacchi dans les ventes aux enchères - puis donné à la bibliothèque Kandinsky du  Centre Pompidou. Près de la moitié des revues n'étaient pas dans les collections de la bibliothèque.

Ancien militant troskiste, patron d'un club de jazz à Rio de Janeiro et courtier en bourse, ce passionné et curieux traquait tout ce qui pouvait aider à comprendre, par l'art, les débats idéologiques et esthétiques du XXe siècle.
 
close

S’abonner à #La Lettre