Jean-Pierre Seguin, fondateur de la BPI, est décédé | Livres Hebdo

Par Véronique Heurtematte, le 23.12.2014 à 18h50 (mis à jour le 23.12.2014 à 19h00) Disparition

Jean-Pierre Seguin, fondateur de la BPI, est décédé

© Olivier Dion

Né le 7 mars 1920 à Avranches, Jean-Pierre Seguin conservateur en chef des bibliothèques, ayant accompli sa carrière à la Bibliothèque nationale et à la Bibliothèque publique d’information dont il a élaboré le projet, est mort le 17 décembre.

Jean-Pierre Seguin, conservateur en chef des bibliothèques, est décédé le 17 décembre à l’âge de 94 ans.
 
Fils du folkloriste Jean Seguin, il entame sa carrière de bibliothécaire en 1942 à la Bibliothèque nationale. En 1963, il se voit confier la création d’une nouvelle « bibliothèque de lecture publique » qui rejoindra dans le même équipement le nouveau musée d’art moderne dans le quartier Beaubourg à Paris, et qui sera inaugurée le 31 janvier 1977.
 
Jean-Pierre Seguin conçoit ce nouvel équipement, dont il prendra la direction de 1976 à 1977, comme un « centre vivant de culture et d’information » et affirme que « sa vocation sera celle d’une bibliothèque d’information et la composition de ces fonds sera orientée vers l’étude générale non spécialisée. Les collections intéresseront toutes les disciplines et concerneront la production étrangère aussi bien que la production française ».
 
La BPI, dont le projet a été au départ autant contesté que le bâtiment conçu par Renzo Piano pour l’abriter avec le Musée d’art moderne, est devenue depuis un établissement de référence dans le domaine de la lecture publique, observé par les professionnels en France comme à l’étranger.
 
Jean-Pierre Seguin avait coutume d’y revenir en visite une à deux fois par an, notamment au moment des fêtes de fin d’année. Il a signé plusieurs ouvrages dont Eugène Morel (1869-1934) et la lecture publique : un prophète en son pays, paru en 1993 aux éditions de la BPI.
 
close

S’abonner à #La Lettre