Proclamation

Gwen de Bonneval et Fabien Vehlmann, prix René Goscinny 2020

Fabien Vehlmann et Gwen de Bonneval

Gwen de Bonneval et Fabien Vehlmann, prix René Goscinny 2020

Les deux scénaristes de bande dessinée ont été récompensés pour leur album Le dernier Atlas, paru aux éditions Dupuis.

Par Nicolas Turcev,
Créé le 06.12.2019 à 14h43,
Mis à jour le 06.12.2019 à 15h00

Le prix René Goscinny 2020, qui distingue les meilleurs scénaristes de bande dessinée, a été attribué, vendredi 6 décembre, à Gwen de Bonneval et Fabien Vehlmann pour l'album Le dernier Atlas, publié en mars chez Dupuis. La récompense leur sera remise ler février 2020, lors de la cérémonie de remise des Fauves au théâtre d'Angoulême, dans le cadre du Festival international de la bande dessinée (FIBD), co-organisateur du prix avec l'Institut René Goscinny.

Fabien Vehlmann a été le premier scénariste BD à recevoir le Grand prix à Quai des Bulles en octobre.

Le dernier Atlas narre l'histoire d'Ismaël Tayeb, lieutenant dans un gang criminel. Le chef lui fait une offre qu'il ne peut refuser : trouver une pile nucléaire. Pour cela, il doit remettre en marche le dernier Atlas, un immense robot français. Au même moment, Françoise Halfort, ancienne reporter de guerre, fait une découverte écologique majeure capable de bouleverser l'équilibre du monde sur le lieu d'une catastrophe nucléaire.

"Odyssée uchronique"

"À l’évidence, Le dernier Atlas cherche à faire bouger les lignes de la bande dessinée de genre. [...] Cette odyssée uchronique refuse les standards pour mieux déployer son intrigue aux multiples ramifications. Le contexte politique de la Guerre d’Algérie et l’ampleur de son dispositif confirment cette ambition. Pour toutes ces raisons, le Prix Goscinny a souhaité récompenser cette création qui conjugue l’académisme, l’ancrage dans une tradition, avec de nouveaux formats et de nouvelles écritures", a déclaré le jury dans un communiqué.

L'album, premier tome d'une série, a été dessiné par Tanquerelle et Blanchard. Séléctionné pour le Fauve d'or d'Angoulême et pour le prix des libraires du Québec, il s'en est vendu un peu plus de 10000 exemplaires selong GFK.

Fabien Vehlamnn et Gwen de Bonneval succèdent à Pierre Christin, récompensé l'an dernier pour l'ensemble de son oeuvre ainsi que son album Est-Ouest (Dupuis, 2018). Une exposition, intitulée "Dans la tête de Pierre Christin" sera d'ailleurs consacrée au scénariste lors de l'édition 2020 du FIBD.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités