En PACA, le secteur du livre est fragile, inégal mais résistant | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 29.12.2015 à 18h37 (mis à jour le 30.12.2015 à 09h00) Chiffres

En PACA, le secteur du livre est fragile, inégal mais résistant

Actes Sud en Arles

L'Agence régionale du livre de PACA a actualisé ses chiffres sectoriels dans un rapport publié juste avant noël. Si on constate des inégalités territoriales et une fragilité du côté des ventes, le nombre d'éditeurs, de librairies et de manifestations littéraires reste relativement stable.

L'Agence régionale du livre de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur vient de publier ses chiffres-clés pour la période 2014-2015. En PACA, on compte ainsi 193 maisons d'édition produisant 2 800 titres pour un chiffre d'affaires de 97 millions d'euros. Il y a 168 librairies indépendantes qui vendent pour 92 millions d'euros de chiffre d'affaires. La région comptabilise 658 bibliothèques, 662 auteurs, et 131 manifestations récurrentes. 

Edition: c'est dans les Bouches-du-Rhône que le nombre de maisons d'édition est le plus important avec 45% des éditeurs présents dans la région, dont Actes Sud. Seulement 6 éditeurs ont plus de 500 titres à leur catalogue et seulement 14 maisons publient plus de 21 titres par an. Si le nombre de titres publiés annuellement est en baisse de 5% par rapport à l'étude précédente de 2011, c'est principalement lié au rachat de Soleil par le groupe parisien Delcourt. Les gros éditeurs (> 1 million d'euros de chiffre d'affaires) représentent 8% du nombre de maisons d'édition de la région maais 75% des ventes. 

Librairie: là encore les Bouches-du-Rhône concentrent le plus grand nombre de librairies avec 63 librairies, contre 32 dans le Var, 26 dans le Vaucluse et 24 dans les Alpes-Maritimes, clairement sous-équipé par rapport à sa démographie. Entre 2013 et 2015, l'ARL PACA a enregistré 17 créations de librairies pour 39 fermetures.  64% des librairies de la région sont généralistes. Les librairies spécialisées sont celles oeuvrant dans la bande dessinée, la jeunesse et la religion.  7% des librairies du territoire font plus de 2 millions d'euros de chiffre d'affaires, soit 37% du C.A. des librairies de la région. Toutes catégories confondues, le chiffre d'affaires est en baisse même si la rentabilité progresse. 

Bibliothèque: l'enquête ne porte que sur les 565 bibliothèques qui ont répondu au questionnaire, couvrant ainsi 92,5% de la population. La région semble en retard par rapport au reste du pays, avec un taux d'emprunteurs actifs inférieur de trois points à celui de la moyenne nationale. En revanche, l'ouverture hebdomadaire des établissements est en moyenne de 16 heures, contre 14 heures en France. 

Auteurs: avec 662 auteurs recensés, la profession est en hausse de 18% depuis 2012. 52% résident dans les Bouches-du-Rhône. Le profil type est âgé de 60 ans et plus, masculin, et romancier. La profession se féminise légèrement et vieillit nettement.

Manifestations: Elles sont en baisse par rapport à 2012 avec 5% d'événements llittéraires récurrents en moins. Sur les 131 manifestations en région, 52 sont dans les Bouches-di-Rhône mais il y a une inégalité territoriale avec une sous-représentation dans le Var et les Alpes-Maritimes et une sur-représentation dans les Alpes de Haute-Provence, si l'on prend le ratio nombre de manifestations/nombre d'habitants. 26 d'entres elles ont été créées depuis 2011 mais 42 ont cessé leur activité. Si un tiers d'entre elles a moins de cinq ans, une manifestation sur huit a plus de vingt ans d'existence. Les foires et salons généralistes représentent 37% des événements, largement devant les manifestations jeunesse ou thématiques (17% chacune).

Sur les mêmes thèmes (30 articles)

close

S’abonner à #La Lettre