En Isère, la Tour-du-Pin retrouve une librairie | Livres Hebdo

Par Pierre Georges, le 12.08.2015 à 17h21 (mis à jour le 12.08.2015 à 18h00) - 2 commentaires Librairie

En Isère, la Tour-du-Pin retrouve une librairie

La Belle histoire, dans le centre-ville de La Tour-du-Pin (Isère) - Photo DR

"La belle histoire" a ouvert ses portes mardi 11 août à La Tour-du-Pin (Isère), une commune d'environ 10 000 habitants privée de librairie depuis plus de six mois. 

A 51 ans, Nicolas Spitz, ancien directeur commercial d'une société agro-alimentaire, s'est lancé dans une nouvelle aventure professionnelle en ouvrant, mardi 11 août, la librairie "La belle histoire" dans le centre de La Tour-du-Pin, en Isère. En quête d'une librairie indépendante à reprendre, il a finalement choisi de monter son affaire de toutes pièces.

Après un été de travaux, le commerce de 90m2 propose environ 6 000 références aux quelque 10 000 habitants de cette commune située entre Lyon et Grenoble, privés de librairie depuis février dernier. "Généraliste, la librairie proposera des ouvrages de tous les genres et pour tous les goûts : enfant, jeunesse, romans mais aussi polars, mangas, BD, beaux-livres, vie pratique, sans oublier un vaste assortiment de papeterie", annonce-t-il. "La Belle histoire" a simultanément ouvert une page Facebook

"J'ai été considérablement aidé par la région ainsi que par la Communauté de communes, pour trouver un local et m'installer dans le centre-ville", explique Nicolas Spitz à Livres Hebdo. Fils d'une ancienne secrétaire de rédaction à la Nouvelle revue française, le nouveau libraire a toujours baigné dans le monde du livre. Il a en outre bénéficié de l'aide précieuse de deux amis, libraires expérimentés à Tonnerre (Yonne)  : Jan-Jac et Sylvie Ricard. 


 

Sur les mêmes thèmes (1 article)

Commentaire récent

“ Quel bonheur d'entrée dans une librairie, et de chercher le livre qu'on a envi de lire. J'habite à Thonon, où nous avons une petite librairie, sans offusquer Laurence par le terme peti... ” Cathy il y a 4 ans à 12 h 44
close

S’abonner à #La Lettre