Disparition

Disparition de l'auteur québécois Raymond Lévesque

Raymond Lévesque - Photo MLV COLLECTION

Disparition de l'auteur québécois Raymond Lévesque

Le québécois Raymond Lévesque est décédé à l'âge de 92 ans, le lundi 15 février, après avoir contracté le Covid-19. Poète, romancier et dramaturge, son oeuvre la plus connue "Quand les hommes vivront d'amour" est composé en 1956 en partie en réaction à la guerre d'Algérie.

Par Dahlia Girgis,
avec AFP,
Créé le 16.02.2021 à 12h35,
Mis à jour le 16.02.2021 à 13h12

"Quand les hommes vivront d'amour/Il n'y aura plus de misère/Et commenceront les beaux jours/Mais nous nous serons morts, mon frère." Ces premières phrases de l'hymne "Quand les hommes vivront d'amour", nous les devons à l'auteur-compositeur québécois Raymond Lévesque. Son décès à l'âge de 92 ans après avoir contracté le Covid-19 a été annoncé le lundi 15 février.

Son hymne, composé en 1956 en partie en réaction à la guerre d'Algérie, a été reprise par de nombreux artistes allant d'Eddie Constantine à Céline Dion en passant par Bourvil. Né à Montréal en 1928, Raymond Lévesque, fils d’éditeur, abandonne ses études en primaire et se consacre à l'art. Poète, romancier et dramaturge, il a produit près de 500 chansons, 50 revues humoristiques, 7 recueils de poésie et cinq pièces de théâtre.

Devenu sourd au milieu des années 1980, il se consacre à l'écriture. Parmi ces oeuvres, L'Amérique est un mensonge : convictions, poèmes et chansons, (Éditions du Québecois, 2007), son essai autobiographique, Mille raisons (Trois-Pistoles, 2002), ou encore Ketchup, ou, Comment refaire le monde (VLB Éditeur, 1994). Son dernier ouvrage, il l'écrit à l'âge de 83 ans, La nouvelle pensée : réflexions poétiques et politiques (Éditions du Québecois, 2012). À travers la poésie, le militant dénonce, tantôt avec ironie, tantôt avec rage, le pouvoir de l'argent, la violence des puissants et la corruption.

Engagé en faveur de l'indépendance du Québec, Raymond Lévesque avait refusé pour des raisons politiques le prix du Gouverneur général, représentant de la reine Elisabeth II au Canada, qui lui avait été décerné en 2005. Sa mort a suscitée de multiples réactions. "Toutes mes condoléances à la famille et aux proches du grand Québécois Raymond Lévesque, auteur d'une des plus belles chansons de tous les temps", a fait savoir sur Twitter, le Premier ministre québécois François Legault.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités