Cinq temps forts du programme du Maroc, invité d’honneur de Livre Paris 2017 | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 22.03.2017 à 16h56 (mis à jour le 22.03.2017 à 18h13) Manifestation

Cinq temps forts du programme du Maroc, invité d’honneur de Livre Paris 2017

Le Pavillon Maroc entend faire découvrir le riche patrimoine littéraire du pays invité d’honneur du salon de la porte de Versailles.

Invité d’honneur de la 37e édition de Livre Paris, du 24 au 27 mars, le Maroc veut y mettre en avant l’image d’un pays "ouvert à la diversité et à la différence, riche de son patrimoine et de sa culture, et résolument tourné vers l’avenir", souligne, dans un communiqué, Mohammed Amine Sbihi, ministre marocain de la Culture.

Livres Hebdo a extrait cinq temps forts du programme de la présence marocaine dans la manifestation de la porte de Versailles (Paris 15e).

Quatre Goncourt marocains

Le Pavillon Maroc accueille, le 25 mars à 15h, les quatre prix Goncourt marocains: Tahar Ben Jelloun, Goncourt 1987 pour La Nuit Sacrée (Seuil), Fouad Laroui, Goncourt de la nouvelle en 2013 pour L’étrange affaire du pantalon de Dassoukine (Julliard), Leïla Slimani, Goncourt 2016 pour Chanson douce (Gallimard), et Abdelatif Laâbi, Goncourt de la poésie 2009.

Dialogues avec l’absent

Des hommages-évocations de grandes figures disparues de la littérature marocaine sont organisées dans un dialogue avec un auteur vivant. Pour le premier dialogue, le poète, romancier et traducteur Mohamed Hmoudane (Plus loin que toujours, Al Manar, 2015) rend hommage au romancier Driss Chraïbi, le 24 mars à 16h dans l’espace Hiwar.
 
L’essayiste Asma Lamrabet évoque, le 25 mars à 13h30 dans l’espace Kalam, Fatima Mernissi, sociologue et féministe marocaine décédée en 2015. A 16h45 dans l’espace Hiwar, Abdellah Taïa, prix de Flore 2010 pour Le jour du roi (Seuil) rend hommage à l’auteur marocain berbère Mohamed Choukri.
 
Le 26 mars, à 17h15 dans l’espace Kalam, Karima Yatribi et Simon Elbaz évoquent Edmond Amran El Maleh, récipiendaire du Grand prix du Maroc en 1996 pour l’ensemble de son œuvre. A 18h15 dans l'espace Hiwar, le comédien Cédric Gourmelon rend hommage à Mohammed Khaïr-Eddine, l’une des grandes figures de la littérature francophone marocaine.

Rencontres professionnelles

Outre la journée professionnelle des éditeurs marocains et français organisée par le Bureau international de l’édition française (Bief), le 22 mars au Centre national du livre, une seconde rencontre professionnelle est organisée, le 27 mars sur le Pavillon Maroc, avec des éditeurs jeunesse marocains, arabes et français qui mettront en valeur la production éditoriale du monde arabe pour la jeunesse.

Le programme de la rencontre sur la littérature jeunesse est disponible ici.

Des manuscrits rares à l’IMA

Du 23 mars au 6 avril, l’Institut du monde arabe (IMA) accueille l’exposition "Splendeurs de l’écriture au Maroc, Manuscrits rares et inédits". Elle invite à la découverte d’un patrimoine manuscrit, témoin d’une histoire millénaire, avec des écrits rares "qui sortent pour la première fois du pays", a souligné Younes Ajarrai, commissaire du Pavillon Maroc, lors de la conférence de lancement de Livre Paris, le 24 février

Lancement du catalogue "Coup de cœur des libraires du Maghreb"

Le 27 mars, l’Association internationale des libraires francophones (AILF) lance un catalogue de 50 pages des coups de cœur de dix-neuf libraires issus de huit pays du monde arabe.
 
L’intégralité du programme du "Maroc à livre ouvert" est disponible ici.
close

S’abonner à #La Lettre