"Brexit", "Youtuber" : les mots qui entrent dans l'Oxford English Dictionary 2017 | Livres Hebdo

Par Marine Durand, avec AFP, le 15.12.2016 à 15h32 (mis à jour le 15.12.2016 à 16h34) Royaume-Uni

"Brexit", "Youtuber" : les mots qui entrent dans l'Oxford English Dictionary 2017

"Brexit", contraction de "British" et de "exit" créée pour désigner la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, fait son entrée dans l'Oxford British Dictionary.

Déjà passé à la postérité avec le référendum historique du 23 juin, le mot "Brexit" a fait son entrée dans l'Oxford English Dictionary (OED), considéré comme l'ouvrage de référence sur l'évolution de la langue anglaise, indique le Guardian jeudi 15 décembre. Le dictionnaire définit le Brexit comme le "retrait (proposé) du Royaume-Uni de l'Union européenne, et le processus politique qui y est associé".
 

Selon l'OED, l'étymologie de ce mot valise, contraction de "British" et de '"exit", remonte à l'apparition en février 2012 du néologisme "Grexit", inventé par deux économistes pour définir le risque d'exclusion de la zone euro d'une Grèce écrasée par sa dette. "Brexit" est arrivé quelques mois plus tard dans un article publié en ligne par Peter Wilding, actuel président de British Influence, un centre de réflexion pro-UE.

Parmi les utilisations marquantes du mot, le dictionnaire évoque la phrase devenue célèbre de la Première ministre conservatrice Theresa May, "Brexit signifie Brexit", dont la formulation lapidaire a fini par polariser les interrogations sur sa stratégie. "La rapidité avec laquelle [ce mot] s'est répandu et avec laquelle il a été adopté a été impressionnante", a fait valoir l'OED. Notons aussi que le terme "Brexiteer", une personne en faveur du "Brexit", fait aussi son entrée dans le dictionnaire.

De Youtube à Beyoncé

Parmi les autres mots ajoutés au dictionnaire en décembre, figure "YouTuber" (fréquemment orthographié Youtubeur en français), apparu dans un article du New York Times en 2006, et que l'OED définit comme "un utilisateur régulier du site de partage de vidéos YouTube, en particulier quelqu'un qui produit et apparaît dans des vidéos".

La chanteuse Beyoncé est également à l'origine d'une nouvelle entrée dans l'OED puisque le dictionnaire a intégré le terme "Bama", une abréviation de l'Etat américain de l'Alabama datant des années 1920. Le Guardian détaille : "Il a évolué pour désigner en argot une personne du sud rural américain, mais a été repris cette année par la chanteuse dans le titre Formation, issu de son dernier album Lemonade. Les paroles disent : 'My daddy Alabama / Momma Louisiana / You mix that negro with that Creole / make a Texas Bama.'"

close

S’abonner à #La Lettre