Au Québec, la "Coalition La culture" réclame un plan d'action pour les ressources humaines | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 06.06.2017 à 19h07 (mis à jour le 06.06.2017 à 20h00) Politique culturelle

Au Québec, la "Coalition La culture" réclame un plan d'action pour les ressources humaines

Alors qu'une nouvelle politique culturelle s'apprête à être dévoilée, la "Coalition La culture, le cœur du Québec" met la pression sur le ministère en soumettant une esquisse de plan d'action gouvernemental concernant les ressources humaines dans le secteur culturel.

Rassemblés sous le nom "Coalition La culture, le cœur du Québec" (CCCQ) depuis février 2017, 46 organismes du secteur culturel ont fait parvenir au ministre de la Culture et des Communications Luc Fortin, vendredi 2 juin, une première esquisse de plan d’action pour les ressources humaines dans le domaine des arts et de la culture. A travers ce document, les grands enjeux du secteur sont dessinés et une vingtaine de pistes d’interventions est proposée.
 
Dans un communiqué diffusé aux médias et envoyé à tous les députés de l’assemblée nationale et aux députés fédéraux du Québec siégeant à Ottawa, les membres de la coalition –parmi lesquels l’Association des libraires du Québec (ALQ), Illustration Québec, le Regroupement du conte du Québec et l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (Uneq) pour ce qui est du monde du livre– font part de quatre grandes ambitions pour le secteur des arts et de la culture :
  • qu’il soit reconnu comme un secteur créatif, innovant et stratégique pour le Québec;
  • qu’il dispose des ressources essentielles au maintien de sa compétitivité sur les marchés locaux, nationaux et internationaux;
  • qu’il obtienne le soutien nécessaire au développement professionnel des artistes et des travailleurs culturels, salariés ou travailleurs autonomes;
  • qu’il soit en mesure d’offrir des conditions de rémunération concurrentielles pour faire face à la pénurie anticipée de ressources humaines, aux transformations des pratiques de l’emploi, à la forte concurrence mondiale et aux défis du numérique.
Au Québec, le secteur culturel génère 3,5% du PIB et regroupe près de 150000 artistes, artisans et travailleurs culturels, soit 3,7% de la population active.
close

S’abonner à #La Lettre