Alain Minc mis en examen pour diffamation | Livres Hebdo

Par Sandrine Martinez, avec AFP, le 08.11.2013 à 08h33 (mis à jour le 08.11.2013 à 09h00) Justice

Alain Minc mis en examen pour diffamation

Alain Minc

Alain Minc et son éditeur Grasset sont mis en examen pour diffamation. L'écrivain avait qualifié de "fou" l’assassin de René Bousquet dans la biographie L'homme aux deux visages publiée en mai dernier.

L’écrivain Alain Minc et son éditeur Grasset sont mis en examen pour diffamation, a-t-on appris aujourd’hui par l’AFP. Christian Didier, l’assassin de l’ex-chef de la police de Vichy René Bousquet, avait déposé une plainte en juillet pour avoir été qualifié de "fou" dans la biographie L’homme aux deux visages, Jean Moulin, René Bousquet, itinéraires croisés, publiée le 2 mai dernier.
 
"Ce sont des mises en examens tout à fait formelles (…), mais cela veut dire qu’il y aura très certainement un procès", a expliqué le procureur d’Epinal Etienne Manteaux. "En matière de droit de la presse, l’auteur principal est l’éditeur de l’ouvrage. M. Minc n’est poursuivi qu’en tant que complice", a-t-il ajouté, en précisant qu’il peut toutefois être puni "aussi sévèrement" que l’auteur principal, en cas de condamnation.
 
Selon Christian Didier plusieurs experts psychiatres avaient établi "à l’unanimité" qu’il était "responsable" de son geste. Condamné à dix ans de prison en 1995, il a été libéré en 2000. Alain Minc, lui, a déjà été condamné le 2 juillet dernier pour plagiat également pour ce livre.
close

S’abonner à #La Lettre