15 expositions à voir en 2017 | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 26.12.2016 à 17h00 (mis à jour le 02.01.2017 à 17h16) Évènements 2017

15 expositions à voir en 2017

Sans titre 1931 - Eli Lotar - Photo DR ©ELI LOTAR

Livres Hebdo a sélectionné 15 expositions à ne pas rater en 2017.

De Paris à Bordeaux, en passant par Marseille, voici une sélection non-exhaustive de 15 expositions organisées en 2017.
 
A Paris
Du 14 février au 28 mai, le Jeu de Paume (Paris 8e) consacre une rétrospective au cinéaste et photographe français d’origine roumaine, Eli Lotar. L’exposition, co-produite avec le Centre Pompidou, examine le rôle de cet acteur de l’avant-garde parisienne à travers un parcours thématique, composé de 100 tirages et d’une centaine de documents, qui révèle l’engagement social et politique d’Eli Lotar ainsi que son goût pour le travail collectif, notamment avec les écrivains Jacques et Pierre Prévert. Plus d'informations ici
Un catalogue d’exposition, Eli Lotar (1905-1969) : une rétrospective, sera publié par les Editions photosynthèses le 16 février.
 
La laitière Vermeer - Photo DR
Du 22 février au 22 mai, le musée du Louvre (Paris 1er) met Vermeer à l’honneur avec 12 de ses œuvres consacrées dans une exposition inédite, soit un tiers de l’ensemble de ses toiles identifiées. L’exposition permet de comprendre comment le peintre de la célèbre Laitière a élaboré des scènes faussement anodines du quotidien pour en faire des représentations élégantes et raffinées. Plus d'informations ici
De janvier à mars 2017, une dizaine d’ouvrages seront consacrés au peintre hollandais, parmi lesquels Vermeer et les maîtres hollandais (Larousse), Vermeer : l’incarnation de la lumière (Fayard) ou encore Vermeer par le détail (Hazan).
 
Du 24 février au 20 avril, les Beaux-Arts de Paris (Paris 6e) fêtent leurs 200 ans. Pour commencer, le réalisateur Julian Rosefelt met en scène Cate Blanchett dans une série de 13 vidéos synchronisées. Elle y incarne des monologues inspirés de manifestes d’avant-garde. Un deuxième rétrospective se penche sur l’histoire de la pensée républicaine d’Antigone à Marianne, de David à Victor Hugo. Plus d'informations ici
 
L'esprit français, exposition à la Maison rouge - Photo DR - CAPTURE D'ÉCRAN
Du 24 février au 21 mai, la Maison rouge (Paris 12e) présente « L’esprit français – Contre-cultures, 1969-1989 », une cartographie subjective de l’héritage de Mai-68. En balayant tous les chemins de la création (arts plastiques, littérature, bande dessinée, théâtre…), l’exposition tente de trouver une possible identité de la société française. Un livre, Contre-cultures, 1969-1989, à paraître à La Découverte en février, accompagne l’exposition. Plus d'informations ici
 
De mars à juillet, Paris se met aux couleurs de l’Afrique. D’avril à juillet, la Fondation Louis Vuitton (Paris 16e) rassemblera des objets et des œuvres d’art africain de l’entrepreneur italien Jean Pigozzi. Plus d'informations ici.
De son côté de Paris, la Villette (Paris 19e) ouvrira son festival 100 % Afrique du 23 mars au 21 mai avec des concerts et une exposition rassemblant photographies, dessins et peintures. Plus d'informations ici
Enfin, l’Institut du monde arabe (Paris 5e) explore le continent africain sous l’angle de l’Islam et ses treize siècles chargés d’échanges culturels et spirituels, du 13 avril au 30 juillet. Plus d'informations ici
 
Photographie de Walker Evans - Photo WALKER EVANS
Du 26 avril au 14 août, le Centre Pompidou (Paris 4e), qui célèbre ses 40 ans le 31 janvier, consacre une rétrospective au photographe américain Walker Evans qui a notamment parcouru une Amérique en crise des années 1930. L’exposition a pour ambition de mettre en évidence la fascination du photographe pour la culture vernaculaire, qui définit des formes d’expressions populaires. Plus d'informations ici
 
Du 1er mars au 27 août, le jeu vidéo s’expose à la Fondation EDF (Paris 7e). L’exposition propose une chronologie ludique et un voyage dans le temps de cette innovation en perpétuelle évolution. Plus d'informations ici
 
Moonlight - Munch - Photo DR
Du 14 mars au 25 juin, le musée d’Orsay présente une exposition, en collaboration avec l’Art Gallery of Ontario de Toronto, sur le paysage mystique et son symbolisme avec des œuvres d’artistes célèbres tels que Gauguin, Munch, Monet ou encore Van Gogh. Plus d'informations ici
 
Du 28 mars au 10 septembre, le musée de l’histoire de l’immigration (Paris 12e) retrace un siècle d’immigration et de culture italiennes en France (1860-1960), les Italiens étant les plus nombreux à venir s’installer dans l’Hexagone à cette époque. En jouant sur les clichés et les préjugés de l’époque, l’exposition met en lumière les contradictions de l’histoire de cette immigration et cherche à retracer le parcours géographique, socio-économique et culturel de ces immigrés italiens. Plus d'informations ici
 
Illustration de Roland Topor - Photo ROLAND TOPOR
Du 28 mars au 16 juillet, le site François Mitterrand de la Bibliothèque nationale de France (Paris 13e) rend hommage à l’illustrateur, écrivain et acteur Roland Topor (1938-1997). La rétrospective propose aux visiteurs de découvrir toute la variété de la production artistique de ce créateur inclassable. En mars, Alternatives publie une nouvelle édition du Dictionnaire Topor, avec une préface de Laurent Gervereau. Plus d'informations ici
 
Du 27 avril au 13 août, le Palais Galliera (Paris 16e) ouvre les portes du dressing de Dalida, à l’occasion du trentième anniversaire de la disparition de la chanteuse. Un hommage qui se traduit aussi en littérature avec deux ouvrages à paraître début 2017 : Chez Dalida : le temps d’aimer (Rocher) et Dalida sur le divan (Envolume). Plus d'informations ici.  
 
A Bordeaux
Du 19 janvier au 20 mai, la Frac de Bordeaux, en partenariat avec la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême, retrace les filiations entre art contemporain et bande dessinée. Plus d'informations ici
 
Jack London - Photo DR
A Marseille
Du 7 septembre 2017 au 7 janvier 2018, le centre de la Vieille charité propose une invitation au voyage et à l’aventure à travers les œuvres de Jack London. Grâce à de nombreux objets et documents, la rétrospective fait revivre le voyage de l’écrivain dans les mers du sud entre 1907 et 1909, de Hawaï aux îles Salomon en passant par Tahiti. Plus d'informations ici

A noter qu’en février 2017, le récit de ce voyageur hors du commun, récemment entré dans la Pléiade, est retracé dans Jack London : l’appel de l’aventure à paraître chez Oskar éditeur.
 
Au Havre
Du 27 mai au 5 novembre, la ville du Havre célèbre ses 500 ans. Pour l’occasion, des artistes réputés tels que Vincent Lamouroux ou Julien Berthier exposeront leurs œuvres contemporaines dans l’espace public. De nombreuses expositions sont également organisées comme celle consacrée au couple d’artistes Pierre et Gilles, dans le musée d’art moderne André Malraux. Plus d'informations ici
 
Will Eisner - Photo WILL EISNER
A Angoulême
Du 26 janvier au 15 octobre, la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême, en partenariat avec le Festival international de la Bande dessinée, rend hommage à Will Eisner, à l’occasion du centenaire de sa naissance. L’auteur de bande dessinée reste célèbre en tant que créateur du Spirit et du concept de « roman graphique » qui a révolutionné la bande dessinée mondiale. Plus d'informations ici
close

S’abonner à #La Lettre