Proclamation

Yamen Manaï remporte le Prix de la littérature arabe 2022

Yamen Manaï remporte le Prix de la littérature arabe 2022

Gabriel Carrère

Yamen Manaï remporte le Prix de la littérature arabe 2022

L'écrivain tunisien est récompensé pour Bel abîme, son quatrième roman, publié aux éditions Elyzad. 

Par Léon Cattan ,
Créé le 23.11.2022 à 19h15 ,
Mis à jour le 24.11.2022 à 17h14

La fondation Jean-Luc Lagardère et l'Institut du monde arabe ont décerné le Prix de la littérature arabe 2022 à Yamen Manaï pour le roman Bel abîme (Elyzad, 2022). Le quatrième ouvrage de l'auteur tunisien, déjà titulaire du prix Orange du livre en Afrique, a été complimenté sur son style "simple et puissant à la fois" par le jury présidé par Pierre Leroy. Il emmène son lectorat à la rencontre d'un jeune écorché qui se confesse auprès d'un psychiatre et d'un avocat derrière les barreaux d'une prison. 

En se démarquant lors de cette 10édition du prix, Yamen Manaï succède à l'omanaise Jokha Alharti, lauréate de 2021 pour Les corps célestes (Stéphane Marsan, 2021, trad. Khaled Osman). Il remportera 10 000 euros et sera reçu le 3 décembre à l'Institut du monde arabe dans le cadre des rencontres littéraires "Une heure avec..."

Les votants ont également accordé une mention spéciale au soudanais Hammour Ziada pour Les noyées du Nil (Sinbad/Actes Sud, 2022, trad. Marcella Rubino et Qaïs Saadi). 

Les dernières
actualités