Victor Jestin, lauréat du prix Femina des lycéens 2019 | Livres Hebdo

Par Isabel Contreras, le 04.12.2019 à 17h02 (mis à jour le 05.12.2019 à 12h31) Proclamation

Victor Jestin, lauréat du prix Femina des lycéens 2019

Victor Jestin - Photo PASCAL ITO /FLAMMARION

L'écrivain a été récompensé pour son premier roman, La chaleur, paru chez Flammarion.
 

Le jury du 4e prix Femina des lycéens a distingué, ce mercredi 4 décembre, Victor Jestin pour son premier roman, La chaleur, paru le 28 août chez Flammarion. Après trois heures de déliberations, l'auteur de 25 ans l'a emporté face à Victoria Mas (Le bal des folles, Albin Michel).

"Oscar est mort parce que je l’ai regardé mourir, sans bouger". Ainsi débute l'histoire de Léonard, 17 ans, racontée dans  La chaleur de Victor Jestin. L'adolescent passe sa dernière journée de vacances dans un camping des Landes. Sur la plage, il enterre le corps d’Oscar, qu’il a passivement regardé mourir, étranglé par les cordes d’une balançoire avant de faire, le lendemain la rencontre d'une fille.

Le roman avait déjà remporté le Prix littéraire de la vocation 2019.


Dans son avant-critique parue dans notre numéro du 21 août, Jean-Claude Perrier souligne, entre hantise, désir et sursis, que l'auteur signe un roman "bref, sans pitié, très réussi", et "excelle à rendre l'atmosphère poisseuse du camping, le profond mal-être de son personnage tourmenté, la pauvre comédie sociale alentour avec ses inévitables conflits".

Les élèves issus de 15 lycées des académies de Lille, Amiens et Caen et Rouen (académie de Normandie) ont participé au prix Femina des lycéens, organisé en partenariat avec des librairies indépendantes. Les lycéens ont voté parmi les huit titres de la deuxième liste française établie par le jury du Femina. Chaque lycée était représenté, pour la délibération finale, par un délégué.

L'année dernière, Isabelle Desesquelles a été distinguée pour son roman Je voudrais que la nuit me prenne, paru chez Belfond.
close

S’abonner à #La Lettre