Valérie Pécresse s'engage pour sauver la maison de Jean Cocteau | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, avec Le Parisien, le 11.04.2018 à 12h52 (mis à jour le 11.04.2018 à 13h00) Patrimoine

Valérie Pécresse s'engage pour sauver la maison de Jean Cocteau

Jean Cocteau devant sa maison. - Photo DR

La maison de Jean Cocteau, dans l'Essonne, est fermée depuis décembre suite à la disparition de son mécène Pierre Bergé.

"Nous sommes prêts à prendre en charge le fonctionnement de [la] maison" de Jean Cocteau à Milly-la-Forêt (Essonne), a déclaré samedi 7 avril au Parisien Valérie Pécresse, présidente (LR) de la Région Ile-de-France.
 
La maison dans laquelle l'écrivain et artiste a vécu de 1947 à sa mort en 1963 est fermée depuis décembre 2017, suite à la disparition de son mécène Pierre Bergé qui l'avait rachetée en 2002. Une pétition avait alors été lancée par l'Association Milly Avenir, adressée à Valérie Pécresse et au président du Conseil départemental de l'Essonne François Durovray, pour trouver une solution pérenne pour préserver ce patrimoine.
 
Un appel visiblement entendu puisque Valérie Pécresse assure que la Région est prête à "financer le fonctionnement de la maison et les travaux nécessaires à la conservation des œuvres", apprend-on sur le site de l'Ile-de-France.
 
Pour assurer la reprise de la maison, deux conditions ont été fixées: les œuvres de l'artiste doivent revenir au sein de la maison – elles ont été placées sous la tutelle du Centre Pompidou – et faire de l'établissement un "Musée de France". "Je viens d'en faire la demande officielle à la ministre de la Culture", assure Valérie Pécresse au Parisien, avant de conclure que la Région met "le turbo pour boucler ces dossiers, car nous visons une réouverture au public dès cet été".
close

S’abonner à #La Lettre