Valérie Pécresse annonce des "boîtes à livres" dans les gares et les lycées | Livres Hebdo

Par Amélie Boutet, le 13.09.2016 à 17h11 (mis à jour le 13.09.2016 à 18h00) Île-de-France

Valérie Pécresse annonce des "boîtes à livres" dans les gares et les lycées

Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France. - Photo AMÉLIE BOUTET/LH

La présidente de la région Ile-de-France a annoncé, mardi 13 septembre, une augmentation de 20% du budget de la culture et la mise en place de microbibliothèques dans les gares, les lycées, ainsi que dans les zones de loisirs de la région parisienne.

Présentant, mardi 13 septembre à la presse, les grandes orientations culturelles du Conseil régional d'Ile-de-France, sa présidente, Valérie Pécresse, s’est engagée à augmenter de 20% les crédits alloués à la culture, à soutenir la filière de l’édition et à favoriser le développement de la lecture en créant des "boîtes à livres", des microbibliothèques dans les gares, les lycées et dans 12 zones de détente et de loisirs d'Ile-de-France.
 
Le dispositif des "boîtes à livres", qui vise à favoriser l’accès au savoir et à la culture des Franciliens, sera déployé en partenariat avec les Bibliothèques départementales de prêt (BDP).

"Nous voulons porter une ambition de culture pour tous. Or porter une ambition, c’est donner des moyens supplémentaires", a souligné Valérie Pécresse en annonçant qu'elle entendait lutter contre les inégalités territoriales et amplifier le soutien de la région à la création et à la production artistiques en particulier dans les domaines du spectacle vivant, des arts plastiques, des arts numériques, de la photographie, du livre et de la lecture. "Toute la jeunesse de la région doit avoir accès à la culture. A terme, nous voulons que chaque lycée ait un budget culturel", a ajouté la présidente du conseil régional d'Ile-de-France.
 
Soutenir la filière de l’édition

"Nous accompagnerons les éditeurs franciliens indépendants", a également affirmé la présidente de la Région, qui souhaite que les éditeurs présentent leur production dans des conditions très avantageuses dans les principaux salons français et européens de référence, en particulier le Salon du livre de jeunesse de Montreuil, qui, a-t-elle dit, mérite un accompagnement régional.

Valérie Pécresse a également déclaré que le prix littéraire des lycéens et des apprentis de la région serait pérennisé, et remis dans le cadre du salon Livre Paris, dont la prochaine édition est prévue du 24 au 27 mars 2017.
close

S’abonner à #La Lettre