Un plan “Bibliothèques” pour Paris | Livres Hebdo

Par Véronique Heurtematte, le 02.05.2018 à 18h37 (mis à jour le 02.05.2018 à 19h00) Lecture publique

Un plan “Bibliothèques” pour Paris

Espace intérieur de la Médiathèque de La Canopée aux Halles, à Paris - Photo OLIVIER DION

Présenté mercredi 2 mai lors du Conseil de Paris par Bruno Julliard, premier adjoint chargé de la culture, ce programme en trois axes veut rendre les bibliothèques plus accessibles et vise à diversifier les publics.

Dans une communication dédiée à la politique culturelle, Bruno Julliard, premier adjoint à la maire de Paris chargé de la culture, a présenté mercredi 2 mai, lors du Conseil de Paris, un plan consacré aux bibliothèques municipales intitulé "Lire à Paris".
 
Ce programme repose sur trois grands axes. Le premier axe confirme la place centrale des bibliothèques en matière de pluralité culturelle, de partage des savoirs et de la connaissance, de débat démocratique. "J’ai souhaité réaffirmer le rôle des bibliothèques comme lieu de culture et de savoir, a indiqué Bruno Julliard à Livres Hebdo. Nous sommes très favorables à l’action sociale et éducative, que nous avons toujours soutenue, mais cela ne doit pas se faire au détriment du cœur de métier".
 
Le second axe vise à rendre les bibliothèques plus accessibles. Le nombre de bibliothèques ouvertes le dimanche passera de 7 actuellement à 10 d’ici à 2020. L’ouverture dominicale avait suscité l’année dernière des grèves parmi le personnel. "Nous avons aujourd'hui trouvé un modus operandi, affirme Bruno Julliard. Cela repose sur l’attribution d’une indemnité de 100 euros bruts, le recrutement de bibliothécaires supplémentaires, dont une équipe mobile de volontaires qui se déplace dans les établissements selon les besoins, et l’engagement d’ouvrir avec au maximum 50 % de vacataires étudiants car il n’est pas question de proposer une ouverture low cost, L’ouverture le dimanche représente un coût important, 1,8 million d’euros supplémentaires en 2017, dont 300000 euros d’aide de l’Etat". Trois nouveaux équipements sont par ailleurs prévus dans les années à venir dans les 12e, 13e et 19e arrondissements.
 
Le troisième axe a pour objectif de diversifier les publics. Le plan prévoit notamment le développement de résidences d’auteurs en bibliothèque ainsi que la création d’un Grand prix des lecteurs des bibliothèques parisiennes qui sera remis à l’occasion d’un événement annuel dédié au livre et à la littérature. "Les bibliothèques sont l’un des services publics les plus appréciés des Parisiens, fait valoir l’élu à la culture. Elles remportent un grand succès populaire mais ne sont pas suffisamment valorisées. Dans un contexte financier difficile, nous avons mis des moyens supplémentaires qui permettent de développer une politique de proximité et de prendre acte du rôle déterminant des bibliothèques dans la cohésion sociale, l’accès à la culture, le développement individuel des personnes".
 
En 2017, les 58 bibliothèques de prêt et les 11 bibliothèques patrimoniales et spécialisées de la Ville de Paris ont reçu 6 millions de visiteurs pour 13 millions de prêts enregistrés. Elles comptent 310000 inscrits, dont 80000 nouveaux inscrits en 2017.
close

S’abonner à #La Lettre