Adaptation

Un film d’animation adapté de nouvelles d’Haruki Murakami

Photo 2022 CINÉMA DEFACTO - MIYU PRODUCTIONS - DOGHOUSE FILMS - MICRO SCOPE - PRODUCTION L'UNITÉ CENTRALE - AN ORIGINALE PICTURES - STUDIO MA - ARTE FRANCE CINEMA

Un film d’animation adapté de nouvelles d’Haruki Murakami

Intitulé Blind willow, sleeping woman, le film se veut être une traduction du style à la fois magique et réaliste de l’auteur.

J’achète l’article 1.50 €

Par Pauline Gabinari,
Créé le 23.07.2021 à 16h18,
Mis à jour le 26.07.2021 à 12h18

Le réalisateur et scénariste Pierre Földes a imaginé un film d’animation d’une heure quarante pour raconter l’univers d’Haruki Murakami et aborder son monde. Baptisé Blind willow, sleeping woman (Saules aveugles, femme endormie, Belfond et 10-18), il s’agit de l’adaptation de six nouvelles de l’écrivain japonais. Le long-métrage mêlera les fictions Dabchick, Blind Willow, Sleeping Woman, Birthday Girl, UFO in Kushiro, Super-Frog Saves Tokyo et The Wind-up Bird and Tuesday’s Women pour en faire un film unique et non une succession de courts-métrages. Une première séquence de travail a été présentée en avant-première lors du festival du film d’animation d’Annecy en juin dernier.

Ce long-métrage en 2D a pour vocation de renouer avec le réalisme magique de cet auteur régulièrement cité pour le prix Nobel de littérature. Des retrouvailles réalisées grâce à une image décalée qui, tout en étant descriptive et rationnelle, laisse apparaître au détour d’une scène un poisson géant ou une grenouille prenant le thé. Ce surréalisme subtil est repris dans le scénario, dont le synopsis est décrit ainsi : "Un chat perdu, un crapaud géant volubile et un tsunami aident un vendeur sans ambition, sa femme frustrée et un comptable schizophrène à sauver Tokyo d’un tremblement de terre et à trouver un sens à leurs vies." Des histoires où surgit l’étrange, qui transfigure la banalité de l’existence.

Le film est porté par la société de production française Miyu, qui développe actuellement Anzu, chat-fantôme, d’après le manga de Takashi Imashiro, ainsi que par les producteurs Tanguy Olivier et Emmanuel-Alain Raynal. La distribution française a été confiée à Gebeka Films (Kirikou).

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités