Poésie

Un appel pour que Rimbaud et Verlaine soient réunis au Panthéon

Paul Verlaine et Arthur Rimbaud

Un appel pour que Rimbaud et Verlaine soient réunis au Panthéon

Un appel signé par Roselyne Bachelot et neuf anciens ministres de la Culture et de nombreuses personnalités, parmi lesquelles les libraires Colette Kerber et Denis Mollat, demande à Emmanuel Macron de faire entrer Rimbaud et Verlaine au Panthéon. Parallèlement, Robert Laffont réédite cette semaine la biographie monumentale de Jean-Jacques Lefrère sur le poète carolomacérien.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 09.09.2020 à 19h21,
Mis à jour le 09.09.2020 à 20h00

Un appel au président de la République a été lancée pour l'entrée au Panthéon d'Arthur Raimbaud et de Paul Verlaine. "Ils ont enrichi par leur génie notre patrimoine. Ils sont aussi deux symboles de la diversité. Ils durent endurer « l’homophobie » implacable de leur époque. Ils sont les Oscar Wilde français. Ce ne serait que justice de célébrer aujourd’hui leur mémoire en les faisant entrer conjointement au Panthéon, aux côtés d’autres grandes figures littéraires : Voltaire, Rousseau, Dumas, Hugo, Malraux" écrivent les signataires. Parmi eux on retrouve Roselyne Bachelot, actuelle ministre de la Culture, mais aussi 9 anciens locataires de la rue de Valois, dont Jean-Jacques Aillagon, Françoise Nyssen, Jack Lang et Aurélie Filippetti. Plusieurs personnalités et artistes ont également apposé leur signature au bas de ce texte: Alaa Al Aswany, Agnès B., Olivier Barrot, Dominique Besnehard, Bertrand Delanoë, Annie Ernaux, Caroline Fourest, Patrick Grainville, les libraires Colette Kerber et Denis Mollat, Daniel Mendelsohn, Edgar Morin, Olivier Py, Line Renaud, Benjamin Stora, ou encore Patrick Weil, président de Bibliothèques sans frontières....

Pour eux, les raisons littéraires, politiques, morales et judiciaires justifient l'entrée parallèle des deux poètes au Panthéon. Ce "serait un geste d'une portée symbolique considérable". Rimbaud est enterré à Charleville-Mézières et Verlaine au cimetière parisien des Batignolles. Deux tombes qui ne traduisent en rien le culte de ces amants maudits. "A Charleville, sa tombe « étriquée, avare » confirme que sa vie « lui a été volée », comme l’écrit Yves Bonnefoy. Quant à Verlaine, il est enfoui dans un caveau sous la poussière près du périphérique sous d’affreuses fleurs en plastique au cimetière des Batignolles. Est-ce ainsi que la France honore ses plus grands poètes ? " Les deux hommes méprisaient les honneurs et leur liaison fut mouvementée. Cependant, selon les promoteurs de cet appel, "le génie multiforme et les influences croisées des deux poètes ont nourri depuis plus d’un siècle notre imaginaire littéraire et poétique."

Biographie monumentale

Les promoteurs de la pétition sont les écrivains Jean-Luc Barré et Frédéric Martel, auteur de la préface à une biographie de 1400 pages de Rimbaud, par Jean-Jacques Lefrère, rééditée jeudi 10 septembre dans la collection "Bouquins" de Robert Laffont. Le livre avait été publié initialement chez Fayard en 2001. La réédition est tirée à 5000 exemplaires. Jean-Jacques Lefrère (1954-2015), médecin, était aussi spécialiste de Lautréamont et Jules Laforgue.

L’ouvrage de Jean-Jacques Lefrère s’est imposé comme la biographie de référence, parce qu’elle contient l’ensemble des informations disponibles, en tout cas les plus plausibles, et parce qu’elle dit même ce qu’on ne sait pas. En creux, on y lit aussi la meilleure biographie de Verlaine. Il s'agit "d'une autopsie, une dissection de la vie de Rimbaud. Sa méthode : le culte du document et l’ampleur de la documentation. Son ambition : dire les faits. Son sentiment : la passion pour l’œuvre. Si les biographies de Rimbaud sont nombreuses, celle-ci, qui n’a d’autre objectif que le « vrai », est unique", selon l'éditeur.





Commentaires (1)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous
a

Alain

il y a 2 mois à 09 h 33

Vraiment du grand n'importe quoi ! SI jamais une telle ânerie devait se réaliser, ne pas oublier de placer un révolver dans leur cercueil commun.


On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités