Festival d’Angoulême

Trois « Jeunes talents » choisis après un grand appel à projet

Trois « Jeunes talents » choisis après un grand appel à projet

Les trois projets sélectionnés par le Festival de bande dessinée d'Angoulême sont maintenant soumis au vote du public jusqu’au 15 juillet, sur la plateforme de financement participatif KissKissBankBank.

J’achète l’article 1.50 €

Par Manon Quinti,
Créé le 03.07.2014 à 18h21,
Mis à jour le 03.07.2014 à 19h05

Chaque année, le Festival de la bande dessinée d’Angoulême consacre une exposition à un jeune auteur au sein d'un espace appelé Pavillon Jeunes Talents®. Pour la 42e édition, qui se déroulera du 29 janvier au 1er février 2015, le festival a lancé pour la première fois un grand appel à projet auprès des anciens sélectionnés et lauréats du concours "Jeunes Talents", soit, en 14 années d’existence du concours, environ 200 auteur(e)s. Le Comité de programmation a retenu les projets d'exposition de trois candidats, dont les noms ont été dévoilés le 2 juillet dans un communiqué.

Ces projets sont depuis le 1er juillet et jusqu’au 15 juillet soumis au vote du public sur la plateforme de financement participatif KissKissBankBank, partenaire du festival pour la deuxième année. Le projet ayant reçu le plus grand nombre de suffrages pourra lancer sa collecte de fonds, à partir du 1er septembre, avec l'objectif de réunir 4 000 euros. Le projet du lauréat sera exposé au sein du Pavillon.

Nicolas Pinet pour Vaudevilles (Fluide Glacial, septembre 2014). Il a été sélectionné en 2012 et 2013.
 
Jérémie Moreau pour Max Winson (Delcourt, janvier 2014). Il a été sélectionné en 2008 et 2009, et été premier lauréat en 2012.
 
Guillaume Chauchat pour les albums Il se passe des choses (Editions 2024, tome 1 juin 2013, tome 2 avril 2014). Il a été sélectionné en 2009 et a été premier lauréat en 2010.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités