Suisse: une prospérité aléatoire | Livres Hebdo

Par Hervé Hugueny, le 20.04.2018 (mis à jour le 20.04.2018 à 12h03) Etranger

Suisse: une prospérité aléatoire

Librairie Payot, Lausanne. - Photo PHOTO OLIVIER DION

Du 25 au 29 avril, le 32e Salon du livre de Genève témoignera d’un marché suisse romand porté par une forte demande locale. Mais le deuxième débouché des éditeurs français à l’export reste très sensible à l’évolution de la parité entre le franc suisse et l’euro.

On n’échappe pas à son destin: être libraire en Suisse, c’est dépendre du cours des devises, en l’occurrence celui de l’euro face au franc suisse (CHF), valeur refuge et symbole d’une prospérité qui ne profite pas toujours au monde du livre, ou alors à contretemps. "Nous percevons les effets de l’affaiblissement du franc suisse, et je compte sur la poursuite de cette tendance : avec un euro à envi

Lire la suite (13 740 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [4,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre