Stratégie numérique: la BNF 3.0 | Livres Hebdo

Par Véronique Heurtematte, le 18.04.2016 à 18h35 (mis à jour le 19.04.2016 à 06h25) Bibliothèque

Stratégie numérique: la BNF 3.0

La Bibliothèque nationale de France - Photo OLIVIER DION

Dans son Schéma numérique, publié lundi 18 avril, la Bibliothèque nationale de France présente ses six axes stratégiques pour les années à venir.

Comment inscrire le numérique au sein des missions nationales de collecte, conservation et diffusion du patrimoine écrit ? Dans son Schéma numérique publié lundi 18 avril, la Bibliothèque nationale de France (BNF) détaille sa feuille de route en 6 points stratégiques, avec pour objectif "d’offrir un service en phase avec les attentes et les usages actuels, tout en anticipant et en participant aux prochaines évolutions d’un environnement technologique en perpétuelle mutation".

Constituer une collection numérique de référence : pour cela, la BNF conduit depuis plus de 20 ans des programmes de numérisation de ses collections sur supports "traditionnels" (photos, livres, journaux, médailles, etc.). Elle collecte aussi des œuvres nativement numériques, acquises soit au titre du dépôt légal, soit à titre onéreux. Depuis 2006, elle procède également au dépôt légal du web.

Signaler et conserver : pour parer à l’obsolescence des supports numérique, la BNF a mis en place Spar (Système de préservation et d’archivage réparti), un entrepôt qui effectue de multiples copies des données archivées et en contrôle régulièrement l’intégrité. Avec data.bnf.fr, l’institution met aussi à disposition, sous licence ouverte, ses métadonnées bibliographiques.

Innover au service des publics : avec aujourd’hui 3 millions de documents, l’enjeu pour Gallica, la bibliothèque numérique de la BNF, est d’éditorialiser ses contenus afin de les rendre visibles et accessibles aux différentes catégories d’internautes, chercheurs, grand public, étudiants. L’autre enjeu est de prendre en compte les pratiques nées du web et des réseaux sociaux. La BNF favorise la constitution de communautés d’usagers, susceptibles de diffuser ses contenus sur les réseaux sociaux et d’en accroître ainsi la visibilité.

Irriguer un réseau de partenaires nationaux et internationaux : dotée de missions de coopération nationales, la Bibliothèque nationale de France irrigue un réseau de partenaires comptant des bibliothèques en région, des institutions de recherche, des établissements culturels avec lesquels elle monte, notamment, des opérations de numérisation de leurs collections. La BNF joue également un rôle dans le développement d’Europeana, la bibliothèque numérique européenne.

Simplifier les outils et les processus pour la BNF et ses partenaires : pour une meilleure mutualisation de ses outils, la Bibliothèque nationale de France a créé en 2011, un Espace coopération qui facilitent en particulier les opérations de partenariat. Avec son service d’édition adaptée pour les publics en situation de handicap, sur la plateforme Platon, la BNF sert de tiers de confiance dans la mise à disposition des fichiers déposés par les éditeurs auprès des organismes habilités.

Engager une démarche d’innovation durable : les ingénieurs et les techniciens de la BNF conduisent des expérimentations techniques, notamment sur les nouveaux systèmes de production de l’information numérique.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre