Roman Perrusset, directeur littéraire chez Robert Laffont, est mort | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 17.02.2020 à 18h28 (mis à jour le 18.02.2020 à 15h25) Disparition

Roman Perrusset, directeur littéraire chez Robert Laffont, est mort

Roman Perrusset - Photo DR/ROBERT LAFFONT

En charge de la non fiction chez Robert Laffont, passionné de politique et de sport, Roman Perrusset a disparu à l'âge de 40 ans.

Roman Perrusset, directeur littéraire non fiction de Robert Laffont, est décédé le 13 février a appris Livres Hebdo auprès de sa maison d'édition. Il avait été nommé à ce poste en septembre 2017, après avoir été responsable éditorial depuis 2014. Il avait débuté sa carrière dans l'édition aux Arènes, puis chez Danger public, Hugo & Cie et à La Martinière.

Diplômé de l'IEP d'Aix-en-Provence, Roman Perrusset avait 40 ans. Dans un avis de décès publié dans Le Monde, Cécile Boyer Runge lui rend hommage: "Les livres qu'il a publiés, ainsi que le souvenir de sa personnalité éclatante de passion, d'intelligence et d'humour, continueront de nous accompagner." Il avait soutenu de nombreux livres politiques, notamment des enquêtes et des analyses plus sociologiques, mais aussi des livres autour du sport.

Parmi les derniers ouvrages qu'il a édité, il y a Les Voraces et Quai d'Orsay de Vincent Jauvert, Juges en Corse sous la direction de Jean-Michel Verne, L'album du Tour de France, Les Parrains du foot de Mathieu Grégoire, Brendan Kemmet et Stéphane Sellami, Dépakine, le scandale de Marine Martin, ou encore Les invisibles de la République de Salomé Berlioux et Erkki Maillard.

Son ami, l'écrivain Arnaud Ramsay, a écrit sur Facebook qu'il avait "combattu avec courage, dignité et pudeur la maladie depuis trois ans." Selon lui, c'était "un excellent éditeur, fourmillant d'idées et de projets, et un homme généreux." Des auteurs avec qui ila travaillé comme Vincent Jauvert, Jean Guisnel, Sébastien Cauet, Thierry Colombié, Brendan Kemmet ou encore Timothée Boutry lui ont témoigné leur amitié sur twitter.


 
close

S’abonner à #La Lettre