Adaptation

Quand Joann Sfar rencontre l'univers de Sébastien Japrisot...

Freya Mayor est la dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil

Quand Joann Sfar rencontre l'univers de Sébastien Japrisot...

Alors que le 6e volume du Chat du rabbin sera en librairie fin août, Joann Sfar signe son troisième long métrage, La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil, une adaptation d'un polar de Sébastien Japrisot, en salles le 5 août.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 04.08.2015 à 17h00,
Mis à jour le 04.08.2015 à 17h10

Après un biopic remarqué (Gainsbourg, vie héroïque), un film d'animation adapté de ses propres albums (Le chat du rabbin), Joann Sfar a eu une "envie de cinéma américain". C'est la première fois que l'auteur et cinéaste réalise un film qu'il n'a pas écrit. La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil est l'adaptation du polar éponyme de Sébastien Japrisot.

Ce n'est pas la première fois que ce roman, paru en 1966 (à l'époque chez Denoël), est transposé sur le grand écran. En 1970, Anatole Litvak avait déjà tenté l'aventure cinématographique, avec Samantha Eggar et Oliver Reed. Le film de Joann Sfar est avant tout une expérience stylistique, avec des références appuyées au cinéma des années 70, à des cinéastes comme David Lynch, Alfred Hitchcock, Ridley Scott ou même Quentin Tarantino. Lui avoue s'être aussi inspiré du film de René Clément, Le passager de la pluie, scénarisé par Sébastien Japrisot, avec Marlène Jobert, qui est aussi rousse que Freya Mayor, la très belle dame dans l'auto (avec des lunettes et un fusil). 

"Je me suis battu parfois avec, parfois contre le script" confie-t-il dans le dossier de presse. "Coppola disait qu'adapter un roman ce n'est pas copier la structure, mais retrouver la langue du livre".

Ce polar ensoleillé, qui sort sur les écrans français le 5 août, nous fait traverser la France de Pompidou, de Paris à la Riviera. Une jeune femme décide d'aller voir la mer avec la voiture de son patron. Et se retrouve avec un cadavre dans le coffre. En chemin, elle perd la raison au fil des rencontres et des événements. Plus elle avance, moins elle est certaine d'être innocente, et plus le spectateur prend conscience qu'elle est peut-être réellement détraquée.

Jusqu'au dernier moment, Joann Sfar aura travaillé sur ce film. La copie finale n'est prête que depuis la mi-juillet. La rentrée s'annonce aussi chargée pour lui avec la sortie fin août chez Delcourt des Carnets de Joann Sfar. Je t'aime ma chatte, chez Dargaud du 6e tome du Chat du rabbin et la réédition de son Petit Prince le 15 octobre chez Gallimard.

Le roman de Sébastien Japrisot est disponible en Folio policier ainsi que dans un recueil "Romans policiers" de l'auteur, que Gallimard, dans sa collection "Quarto", a publié en 2011. L'écrivain (1931-2003) a été adapté au cinéma par Costa-Gavras (Compartiment tueurs), André Cayatte (Piège pour Cendrillon), Jean Becker (L'été meurtrier) et Jean-Pierre Jeunet (Un long dimanche de fiançailles).







 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités