Prix littéraires, Astérix, et Star Wars sous le sapin de Noël | Livres Hebdo

Par Agathe Auproux, le 20.11.2015 à 12h20 (mis à jour le 20.11.2015 à 13h00) E-commerce

Prix littéraires, Astérix, et Star Wars sous le sapin de Noël

Les produits dérivés de la saga Star Wars, dont les jeux vidéo, devraient être parmis les meilleures ventes de Noël. - Photo ELECTRONIC ARTS

Cette année encore, les produits culturels, dont les livres, seront les cadeaux les plus offerts le 25 décembre. 

L’Institut GfK, bureau d’études marketing qui suit et analyse les ventes des biens et services non-alimentaires, a présenté pour la Fevad (Fédération de la vente à distance et du e-commerce) un bilan du e-commerce en France à fin septembre 2015, en anticipant que les biens culturels seront les cadeaux phares de cette fin d’année.

Le papyrus de César, Fifa, et Mylène Farmer

Pour les livres, l’étude révèle que les internautes auront tendance à commander sur Internet les ouvrages des lauréats des prix littéraires, une valeur sûre chaque année, mais également de la bande dessinée avec le volume 36 d’Astérix, Le papyrus de César (Albert-René) qui remporte un franc succès.

Les principales licences de jeux vidéo tels que Fifa ou Call of duty seront toujours de la partie, accompagnant les nouvelles consoles. Le marché de la vidéo surfera sur des remakes tels que Jurrassik Park ou encore des films pour enfants (Vice-Versa ou Les minions). Johnny Hallyday ou Mylène Farmer peuvent s’appuyer sur une solide base de fans et ainsi dynamiser le marché de la musique, aux côtés d’artistes plus contemporains tels qu’Adèle ou les One Direction.

Finalement, fédérant l’ensemble de ces univers de produits, la licence Star Wars devrait marquer de son empreinte ce Noël 2015. A noter que ce sont plus de 45% des acheteurs de biens culturels qui effectuent leurs achats sur Internet en fin d’année.

13 milliards d'euros de ventes en ligne prévus pour Noël 2015

Après cinq années de baisses successives dans la part des ventes en ligne, les biens culturels bénéficient d’une accalmie sans pour autant renouer totalement avec la croissance. Les bons résultats enregistrés sur le marché du livre sur Internet (+ 3%) bénéficient dans leur ensemble au e-commerce des biens culturels physiques qui ne perdent que 2,1% de leur valeur depuis le début de l’année 2015.

Tous secteurs confondus, ce sont 15,5 milliards d’euros qui ont été dépensés en ligne au 3e trimestre 2015. Les ventes de Noël sur internet (novembre et décembre) devraient atteindre près de 13 milliards d’euros cette année à elles seules, soit une progression de 13% par rapport à Noël 2014. A titre de comparaison, le chiffre d’affaires sur internet pour Noël en 2010 était de 6,3 milliards d’euros.
close

S’abonner à #La Lettre