Philippe Besson bientôt consul de France à Los Angeles | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 30.08.2018 à 08h02 (mis à jour le 30.08.2018 à 13h15) Diplomatie

Philippe Besson bientôt consul de France à Los Angeles

Philippe Besson - Photo MAXIME REYCHMAN

L'écrivain, auteur d'Un personnage de roman, livre consacré à Emmanuel Macron, doit être nommé dans les prochains jours selon les informations du Monde, confirmées par l'Elysée. Romain Gary avait également été à la tête de ce consulat parmi les plus convoités de la diplomatie française.

Selon un article paru sur le site web du Monde mercredi 28 août dans la soirée, l'écrivain Philippe Besson "doit être nommé dans les prochains jours consul de France à Los Angeles".

"Des informations du Monde confirmées par l’Elysée, qui évoque une “politique d’élargissement des viviers de nomination, comme partout dans la fonction publique”", expliquent la journaliste et auteure Solenn de Royer, chef du service politique du journal, et Cédric Pietralunga.

Le poste qui a vu se succéder David Martinon, proche de Nicolas Sarkozy, puis Christophe Lemoine, ex-chef de cabinet de Laurent Fabius, est l'un des plus convoités de la diplomatie française, notamment par le rôle économique et culturel de la métropole californienne mais aussi par le poids démographique des expatriés dans cette région des Etats-Unis.

Ecrivain macroniste

Philippe Besson, proche de Brigitte Macron, avait été intégré à la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron dès son lancement. Il n'a jamais caché sa proximité avec l'actuel pouvoir. Après avoir suivi le candidat tout au long de cette campagne, il en avait fait un livre, Un personnage de roman (Julliard, 2017, puis en poche chez 10/18 depuis avril). Cette épopée sous la forme d'une consécration éminemment romanesque s'était vendue à 50 000 exemplaires tous formats confondus.

"Il n'y a chez moi aucun copinage pour services rendus", a assuré Emmanuel Macron à l'occasion d'un déplacement en Finlande. 

La nomination de l'écrivain a été rendue possible grâce à un changement de règle récent. Lors du Conseil des ministres du 3 août, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a proposé un décret modifiant les règles concernant "les emplois supérieurs pour lesquels la nomination est laissée à la décision du Gouvernement", soit 22 postes de consuls généraux, parmi lesquels celui de Los Angeles. Pour ces postes, le gouvernement est libre de nommer aussi bien des fonctionnaires que des non-fonctionnaires, en vue d'ouvrir les postes à des personnalités extérieures.

Ecrivains diplomates

Il y a une longue tradition en France des écrivains diplomates. Les cas les plus récents sont ceux de Jean-Christophe Rufin, nommé par Nicolas Sarkozy ambassadeur au Sénégal en 2007, et d'Olivier Poivre d'Arvor, nommé par François Hollande ambassadeur en Tunisie en 2016. Chateaubriand à Rome, Stendhal à Trieste, Claudel aux Etats-Unis, en Allemagne, au Brésil, au Danemark, en Belgique, en Chine et au Japon, mais aussi Giraudoux, Saint-John Perse, Peyrefitte, ou encore Deniau ont tous joué les émissaires de la France au fil du du temps.

Après des postes en Bulgarie et en Suisse, puis à l'Onu à New York, Romain Gary fut lui aussi consul de Los Angeles de 1956 à 1960.

 

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre