Oscars: "Joker" et "The Irishman" en tête des nommés | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 13.01.2020 à 17h08 (mis à jour le 13.01.2020 à 18h01) Cinéma

Oscars: "Joker" et "The Irishman" en tête des nommés

Extrait du film "Joker" de Todd Phillips - Photo DR

Les deux adaptations sont sélectionnées dans dix catégories, dont celles du meilleur film et du meilleur réalisateur.

L'Académie des Oscars a révélé, lundi 13 janvier, la liste des nommés de la 92e édition de la plus prestigieuse cérémonie de récompense du cinéma.

Avec 10 nominations chacune dont celles du meilleur film et du meilleur réalisateur, deux adaptations font figure de grands favoris: Joker de Todd Phillips, basé sur la franchise Batman de Marvel, et The Irishman de Martin Scorsese, inspiré du récit de Charles Brandt J'ai tué Jimmy Hoffa (Le Masque, 2019, traduit de l'anglais par Jean Esch et Samuel Todd, et réédité sous le titre The Irishman chez 10-18, 2 janvier 2020). Once Upon a Time in Hollywood de Quentin Tarantino et 1917 de Sam Mendes cumulent également 10 nominations chacun.

Avec 6 nominations chacun dont celle du meilleur film, Les filles du docteur March, adapté du livre éponyme de Louisa May Alcott, ainsi que Jojo Rabbit, basé sur le roman Le ciel en cage de Christine Leunens (P. Rey, 2009, traduit de l'anglais par Bernard Turle), font figure de sérieux compétiteurs.

David contre Goliath

Fait rare, une adaptation française s'est glissée dans la catégorie animation aux côtés du rouleau compresseur Toy Story 4 des studios Pixar. J'ai perdu mon corps de Jérémy Clapin et Marc du Pontavice, dont le récit retrace les aventures d'une main détachée du corps de son propriétaire, est tiré du second roman du scénariste Guillaume Laurant, Happy Hand (Le Seuil, "Cadre rouge", 2006). Primé au festival d'Annecy et diffusé sur Netflix US depuis novembre dernier, le film a bénéficié d'une efficace campagne de promotion auprès des membres de l'Académie, comme l'explique son réalisateur à Première.fr.

Omniprésent en 2019, le service de streaming domine logiquement les nominations avec 24 mentions, devant Sony (20) et Walt Disney (17). La plateforme a pu s'appuyer sur les succès consécutifs de The Irishman et Marriage Story, qui à eux seuls cumulent 16 statuettes potentielles.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre