Netflix adapte un roman sur un jeune immigré en Italie | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 09.08.2019 à 19h24 (mis à jour le 09.08.2019 à 20h23) Adaptation

Netflix adapte un roman sur un jeune immigré en Italie

Antonio Dikele Distefano travaille à l'écriture de la série basée sur son deuxième roman pour Netflix.

Netflix va adapter le roman italien d'Antonio Dikele Distefano, Non ho mai avuto la mia eta (Je n'ai jamais fait mon âge) publié chez Mondadori.

La plateforme Netflix va produire une série inspirée du roman Non ho mai avuto la mia eta d'Antonio Dikele Distefano publié chez Mondadori. Baptisée "Zero", du nom du héros du roman, la série promet une "une exploration originale et unique de la banlieue milanaise, un monde riche et diversifié de cultures sous-représentées mélangées à des éléments rap" rapporte Publishers Weekly.

L'auteur de Non ho mai avuto la mia eta participera à l'écriture de la série et travaillera avec le scénariste et auteur de BD italien Roberto Marchionni. L'adaptation du roman commencera en 2020. Selon Emanuela Canali, responsable des droits étrangers chez Mondadori, les livres de l’auteur comblent un manque éditorial: "En Italie, nous n'avions pratiquement aucune littérature sur la difficulté d'être noir dans un comté italien" explique t-elle à notre confrère américain.

L'éditrice espère que cette signature avec Netflix va aboutir à des cessions de droits étrangers.

Autoédité à 19 ans

Antonio Dikele Distefano, 27 ans, d'origine angolaise, explore la vie des enfants d'immigrés. "Je montre aux enfants italiens qu'il n'y a pas qu'une seule façon d'être noir et que notre réalité est différente de ce qui est montré à la télévision" explique t-il. L'écrivain raconte ici l’histoire d’un garçon luttant chaque jour avec ce pays qui ne se souvient pas qu'être italien n'est pas un mérite mais un droit.

A 19 ans, il avait autoédité son premier roman, Fuori piove, dentro pure, passo a prenderti? (Il pleut dehors, il pleut dedans, je peux te prendre?) sur Amazon. Remarqué par le patron de Mondadori, l'éditeur lui laisse ses coordonnées dans un festival avant de publier ses ouvrages.

L'annonce de l'adaptation du livre d'Antonio Dikele Distefano intervient dans un contexte où l'Italie a adopté lundi 5 août une loi plus répressive contre les ONG qui secourent des migrants.

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre