Nathalie Gendrot, "Le monde sensible" chez L'Olivier | Livres Hebdo

Par Agathe Auproux, le 21.12.2015 à 11h00 (mis à jour le 21.12.2015 à 13h06) Un premier roman par jour

Nathalie Gendrot, "Le monde sensible" chez L'Olivier

Nathalie Gendrot. - Photo DR

D'ici la fin de l'année, Livres Hebdo présente chaque jour un premier roman de la "rentrée littéraire d'hiver". Aujourd’hui Le monde sensible de Nathalie Gendrot. 

"Je n’étais ni rebelle ni résolue". C'est la première phrase du premier roman, Le monde sensible, signée de la metteuse en scène Nathalie Gendrot qui paraîtra le 14 janvier aux éditions de l’Olivier.
 
Dans ce livre, le lecteur suit Delphine, qui se fait renverser par une voiture. Transportée à l'hôpital dans un état grave, elle se retrouve immobilisée. Pendant son séjour, elle tient une sorte de journal mental qui suit l'évolution de son état et de sa douleur. Mais les injections de morphine biaisent son jugement. Dans ses délires s'immiscent des extraits de l'émission télévisée Les chiffres et les lettres.
 
Selon son éditeur, ce premier roman n’est "pas seulement le récit d'une reconquête de soi, c'est aussi celui d'un extraordinaire voyage intérieur d'où la narratrice n'est pas certaine de vouloir revenir. Nathalie Gendrot parvient à nous faire partager une expérience sensorielle d'une rare intensité, qui devient sous sa plume une sorte de performance artistique".
 
Nathalie Gendrot est née en 1981. Elle est metteur en scène et a travaillé notamment pour la Fenice de Venise, le festival d’Opéra de Macerata, l’Opéra de Dijon. 
close

S’abonner à #La Lettre