Yan Gauchard, « Le cas Annunziato » chez Minuit | Livres Hebdo

Par Agathe Auproux, le 14.12.2015 à 17h01 (mis à jour le 14.12.2015 à 18h00) Un premier roman par jour

Yan Gauchard, « Le cas Annunziato » chez Minuit

Yan Gauchard - Photo DR

D'ici la fin de l'année, Livres Hebdo présente chaque jour un premier roman de la "rentrée littéraire d'hiver". Aujourd’hui Le cas Annunziato, de Yan Gauchard.

"Le 16 mars 2002, dans le couvent dominicain aménagé en Museo nazionale di San Marco, à Florence, piazza San Marco, numéro 1 (téléphone 055-294883 ; entrée :  4€), Camelia dei Bardi, employée de musée, outrepassa sa mission de surveillance en s’autorisant une farce qui se voulait simplement, en unique ressort, une amusante réprimande". C’est la première phrase du Cas Annunziato, premier roman du journaliste Yan Gauchard qui paraîtra le 7 janvier chez Minuit.
 
L’auteur retrace l’histoire de Fabrizio Annunziato, accidentellement enfermé dans le musée national San Marco de Florence à l’issue d’une vaste farce qui a mal tourné. L'homme qui ne tente pas de trouver de l'aide, observe à la fenêtre depuis l’intérieur de l’établissement vide, tout en avançant sur ses travaux de traduction. Il fait alors une découverte stupéfiante.
 
Dans l’avant-critique de ce premier roman qu'il signe dans Livres Hebdo du 6 novembre, Sean James Rose observe que "le rocambolesque de l’intrigue est servi par une plume aussi légère qu’ironique". Il esquisse les contours de l’un des nombreux rebondissements de l’histoire, drôle et dynamique : "A Florence, la contestation altermondialiste gronde, on est au printemps 2002. Le retour de Berlusconi n’arrange rien. Parmi les manifestants, un mort, moult blessés. Quand le directeur du musée s’aperçoit qu’un intrus est dans les murs, il appelle les carabiniers, lesquels sont convaincus qu’il s’agit d’un comploteur pro-Brigades rouges".

Yan Gauchard est né en 1972 et réside à Nantes. Il est journaliste à Presse Océan.
close

S’abonner à #La Lettre