Mort du traducteur de polar Freddy Michalski | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 03.06.2020 à 12h44 (mis à jour le 03.06.2020 à 13h00) disparition

Mort du traducteur de polar Freddy Michalski

Extrait de la couverture de Lune sanglante de James Ellroy, traduit par Freddy Michalski - Photo RIVAGES

Le spécialiste du roman noir et du thriller, passeur d'Edward Bunker et James Ellroy, est décédé le 21 mai, à l'âge de 73 ans.

Le traducteur de l'angais Freddy Michalski, spécialiste du polar, est mort le 21 mai, à l'âge de 73 ans. Traducteur de plus de 100 livres, il a contribué à faire connaître les œuvres de Jim Thompson, Edward Bunker, Jim Nisbet, Don Winslow ou encore James Ellroy. Il a collaboré avec Gallimard, Robert Laffont, Rivages et Gallmeister. Sa traduction de White Jazz de James Ellroy (Rivages, 1991) lui a valu de recevoir le Trophée 813 de la meilleure traduction en 1992.

Né en 1946 dans le Pas-de-Calais, Freddy Michalski fait une école d'instituteurs puis obtient son agrégation d'anglais. Enseignant dans un IUT en région parisienne, il devra sa rencontre avec James Ellroy et ses premiers pas dans l'édition à un collègue qui lui demande une traduction de la version originale de Lune sanglante, relate Le Monde.

Il est alors remarqué par un critique de Libération pour le génie de sa prose, qu'il mettra au service de tous les plus grands du roman noir anglais et américain. Le dernier en date se nomme Mark Twain. Depuis 2004, Michalski avait entrepris de traduire son œuvre pour les éditions l'Oeil d'or, dont le fameux Les aventures de Huckleberry Finn. Une de ses dernières traductions, Quand je ne serai plus là de Linda Green, sortira la 20 juin chez Préludes.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre